sun city kobe tower

Sun City Kobe Tower : la maison de retraite du futur au Japon

Inaugurée en mai dernier, la Sun City Kobe Tower est une maison de retraite luxueuse et futuriste, fort éloignée de l’image sinistre et délabrée qu’on associe souvent à ces lieux. Tour du propriétaire.

A bien des égards et malgré des différences culturelles qui ne vous ont certainement pas échappé, le Japon peut être considéré comme un exemple à suivre en termes de prise en charge de ses vieux. La population du pays a atteint un niveau de vieillissement, et une proportion de plus de soixante ans que nous atteindrons à notre tour dans 25 ans. Pays démocratique, riche, disposant d’un système de protection sociale voisin du nôtre, le Japon développe une offre d’hébergement pour personnes âgées diverse et variée. Ainsi, après notre voyage dans le village inclusif Share Kanazawa la semaine dernière, Sweet Home vous emmène aujourd’hui à Kobe où un impressionnant building de 35 étages héberge l’une des maisons de retraite les plus modernes et luxueuses de l’archipel…voire du monde! Visite guidée de la Sun City Kobe Tower.

sun city kobe 5

« Bien que vous soyez dans une zone urbaine dense, lorsque vous pénétrez dans l’enceinte, vous vous retrouvez noyé dans cet incroyable jardin luxuriant. Cette impression d’une oasis au milieu de la ville ne vous quitte pas tant que vous séjournez ici ». (Richard Beard / Architecte de Sun City Kobe Tower

La Sun City Kobe Tower est le huitième projet que l’architecte Californien Richard Beard réalise pour le fournisseur de logements pour personnes âgées Health Care Japan (HCJ).

La Sun City Kobe Tower est un CCRC haut de gamme qui offre un panel de services étendu à ses résidents afin qu’ils n’aient pas à se déplacer ni sortir de l’enceinte.

« Le président de la compagnie nous a embauchés initialement pour l’aider à réaliser sa vision de ce qu’il pensait que les logements pour personnes âgées devraient être au Japon », a déclaré M. Beard. « Il a décrit sa vision comme étant très axée sur le service, de très haute qualité, une communauté où les gens étaient heureux et fiers d’être là. »

La Sun City Kobe Tower est construite dans un cadre urbain au bord de la baie de Kobe. Cette tour est le plus grand projet de l’opérateur HCJ, dont la majeure partie du portefeuille est constituée de propriétés de faible hauteur. HCJ propose des installations interconnectées de vie autonome, des résidence-services et des soins infirmiers spécialisés : des infrastructures construites pour permettre aux résidents de se déplacer facilement d’un établissement à l’autre lorsque leurs besoins changent.

Richard Beard a introduit ce concept de mutabilité et de déplacement du patient dans la structure de la tour. Avec 483 unités d’habitation indépendantes et une superficie totale de 52 000 mètres carré, y compris un parking de cinq étages, le CCRC offre une gamme de services de santé et de bien-être, dont 98 unités de soins infirmiers.

« Les résidents qui vivent dans la Sun City Kobe Tower peuvent entrer et sortir d’une unité de soins infirmiers au besoin, et à mesure qu’ils se remettent, ils peuvent retourner dans leur unité de vie autonome. »

« Cela donne beaucoup de continuité aux résidents qui n’ont pas à quitter la propriété pour des problèmes de santé. Ils peuvent se déplacer dans le complexe, et c’est un peu plus agréable pour les résidents de cette façon. « 

Le sixième étage de la tour héberge un « ofuro ». Il s’agit d’un spa traditionnel japonais avec salles de douche et baignoires qui donnent sur des jardins privés.

Près de 30 étages au-dessus de l’ofuro, on trouve le Sky Lounge et son restaurant aux 34 ème et 35 ème étages. Ces deux étages – qui comprennent les plus grandes unités de vie indépendantes de la communauté – peuvent être éclairés, créant un effet «lanterne» tout en offrant une vue sur la ville, la baie de Kobe et les montagnes de Rokko à proximité.

sun city kobe 3

« Il y a trois choses qui m’ont vraiment impressionnée », explique Elisabeth Borden, l’une des juges du projet et directrice de la société de recherche sur le logement chez les aînés du Colorado, The Highland Group.

« L’emplacement, et tout ce que l’emplacement avait à offrir en termes de commodités adjacentes, ainsi que la vue. Le contraste entre le site urbain et l’espace extérieur. Enfin, la conception extérieure est vraiment gracieuse et exceptionnelle. »

 

Primée à plusieurs reprises lors de concours d’architecture, cette maison de retraite qui ressemble plus à un hôtel de luxe qu’à un EHPAD, préfigure peut-être les maisons de retraite haut de gamme en Europe. Mais une tour de cinq cent appartements accueillant exclusivement des personnes âgées et proposant tous les services dispensant celles-ci de sortir est-elle le modèle d’habitat que nous souhaitons développer ? Ou bien préférons-nous des logements inclusifs, inter-générationnels, ouverts sur la cité et incitant au partage et à l’échange?

Le débat est ouvert.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.