e-vone la chaussure connectée

Decouvrons E-Vone la chaussure connectée pour personnes âgées

E-Vone la chaussure connectée alerte les proches et les secours en cas de chute de son porteur. E-Vone mise sur l’esthétique et le nécessaire (on n’oublie pas de sortir avec ses chaussures). Nous avons demandé à ses concepteurs des précisions sur cette chaussure intelligente.

Pour la petite histoire, E-Vone la chaussure connectée s’appelle comme la belle-mère de son concepteur. Cette chaussure intelligente fait beaucoup parler d’elle en ce moment et bénéficie d’une généreuse couverture médiatique. Le marché des systèmes de détection des chutes est en pleine croissance et de nombreux outsiders viennent challenger les sociétés historiques en place. Tout ce petit monde cherche l’argument technique ou marketing pour convaincre les français du bien fondé de l’équipement de détection des chutes.

Le marché est très important car le taux d’équipement actuel des français est faible.

Les professionnels ont du mal à convaincre les personnes âgées de s’équiper à partir de 75 ans. La plupart des français choisit de s’équiper après 80 ans et bien souvent après un premier accident grave et/ou hospitalisation. Il serait préférable de s’équiper dès 75 ans dans une démarche de prévention de la perte d’autonomie. En effet, comme nous vous l’expliquons dans notre article consacré aux chutes, la chute d’une personne âgée, même bénigne (c’est à dire qu’elle ne se blesse pas en tombant), peut avoir de graves conséquences sur son autonomie. Une personne âgée qui passe plusieurs heures, voire plusieurs jours à terre avant d’être secourue aura des séquelles physiques et mentales parfois irréversibles.

E-Vone la chaussure connectée dispose de solides arguments pour s’imposer sur le marché. Les concepteurs font le pari d’un accessoire indispensable au déplacement, qu’on ne risque pas d’oublier avant de sortir. Ils misent également sur l’esthétique, car E-Vone la chaussure connectée existe en 25 modèles différents, pour toutes les occasions. Pour en savoir plus sur E-Vone, nous avons posé quelques questions à Laurence Cerné qui est chargée de partenariats E-Vone.

Laurence Cerné répond aux questions de Sweet Home à propos de E-Vone la chaussure connectée

Bonjour, pour commencer, pouvez-vous nous expliquer pourquoi E-Vone est une chaussure ?

Car c’est un produit du quotidien, non stigmatisant. Nul besoin de porter un dispositif supplémentaire, la chaussure est autonome. E-Vone est développée par une start-up française issue du groupe Eram.

Comment fonctionne le système de détection d’E-Vone ?

E-vone est équipée d’un boîtier électronique – directement injecté dans la semelle -, composé de capteurs (accéléromètre, gyroscope), d’un vibreur, d’un GPS, d’une antenne et d’une batterie ayant une autonomie de 6 mois. Lorsque la chaussure se retrouve dans une position anormale (au sol, sur le côté), elle vibre afin d’indiquer au porteur qu’elle détecte une situation anormale

L’un des défauts des systèmes de télé-surveillance classiques est la limite de portée entre le capteur et le terminal relié au téléphone. Comment y avez-vous remédié ?

Notre chaussure est autonome et n’utilise pas la technologie GSM/3G/4G mais une technologie appelée LoRa. Le capteur et la communication sont dans la chaussure et il n’y a donc pas de problème de portée, et donc pas besoin de terminal.

e-vone la chaussure connectée

Quelle est la portée du système E-Vone ?

Il n’y a pas de vraiment de question de portée mais de couverture réseau. Si la zone est couverte ça fonctionne, si ce n’est pas le cas on peut étendre localement la couverture avec des appareils supplémentaires.

E-Vone fonctionne-t-elle dans une zone sans couverture 4G ?

Oui a partir du moment où on capte le signal LoRa (couverture différente de la 4G).

Que se passe-t-il lorsque le porteur d’E-Vone fait une chute ?

La chaussure vibre pour indiquer au porteur qu’une alerte va être envoyée au réseau d’aidants. Si le porteur ne se relève pas après la vibration, alors une alerte (sms, mail, appel) est envoyée aux aidants avec la géolocalisation précise du porteur.

Le système va alerter un proche à proximité, mais que se passe-t-il si aucun de ces proches n’est à une distance raisonnable pour intervenir ?

Un des proches se charge de contacter les services de secours

La plupart des systèmes de télésurveillances sont couplés à une plateforme téléphonique qui entre en contact avec le porteur en cas de chute, est-ce aussi le cas avec E-Vone, et comment ça marche ?

Le porteur aura le choix entre deux options:

  • l’alerte est envoyée aux proches uniquement,
  • l’alerte est envoyée à une plateforme téléphonique d’assistance disponible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Vous attachez beaucoup d’importance à l’apparence de vos modèles. Vous proposez 26 modèles qui sont très éloignés du design habituel de la chaussure médicale pour personne âgée, vous comptez séduire une clientèle qui ne recourt pas encore à ce type d’équipement?

Oui, et aussi à de nombreuses personnes qui refusent de porter des dispositifs non habituels (bracelet, médaillons, téléphones) ou stigmatisants.

Comment avez-vous choisi les modèles ?

Les modèles ont été réalisés avec une exigence de confort (premier critère d’achat chaussure pour les seniors) et de style et s’appuie sur notre expertise en tant que fabricant de chaussure confort.

e-vone la chaussure connectée

La collection va-t-elle s’étendre ?

Notre première gamme sera composée de modèles de chaussures villes et de chaussons. Nous étendrons la gamme selon les retours d’usage que nous aurons et les attentes des utilisateurs

Vous proposez E-Vone à la location moyennant un forfait mensuel autour de 35 euros, quelle prestation est comprise dans le forfait ?

Le forfait donne droit à :

  • Une paire de chaussure par an,
  • le service de détection de chute,
  • l’accès à la plateforme web de gestion du service.

Un client E-Vone peut-il changer de modèle au gré de ses envies ?

Notre première version propose une paire de chaussure par an, mais il sera possible de choisir plusieurs paires.

E-vone la chaussure connectée est encore en phase de développement. Les premiers modèles seront commercialisés à partir de septembre 2018. Pour le lancement, la marque privilégie une approche directe via internet uniquement.

Vous pouvez suivre l’actualité de E-Vone sur le site internet de la marque.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.