A quoi sert un Ergothérapeute ?

L’ergothérapeute est un spécialiste de la posture et de l’aménagement du domicile. Acteur central des problématiques de maintien à domicile, il aide les personnes âgées à aménager leur logement et modifier leurs habitudes. Pour mieux comprendre le rôle et l’utilité de l’ergothérapeute, nous en avons interviewé une : Christelle Dumas, co-fondatrice du cabinet Axergo.

Bonjour, pour commencer, pouvez-vous vous présenter et nous expliquer le métier d’ergothérapeute?

Christelle Dumas : Je suis ergothérapeute depuis 17 ans et je me suis spécialisée dans l’aménagement de domicile depuis plus de 10 ans.

Le métier d’ergothérapeute est très vaste puisque nous sommes amenés à faire des évaluations et/ou de la rééducation – réadaptation.

Me concernant, mon objectif est de mettre en adéquation les lieux de vie des personnes qui me consultent avec leurs difficultés quotidiennes pour qu’ils soient le plus indépendants possibles.

J’adapte donc leur logement et/ou leur poste de travail.
En Ergothérapie, le patient est toujours au cœur de notre action. Toutes nos actions se feront en fonction de ses souhaits et de son projet de vie.

A qui s’adressent les services d’un ergothérapeute ?

A toute personne qui rencontre des difficultés pour réaliser des actes de la vie courante. Quel que soit son âge ou sa pathologie. Ces difficultés peuvent porter sur : écrire, se laver, se déplacer, manger, lire, s’habiller…etc.

Quel est le cursus d’études pour devenir ergothérapeute ?

C’est une cursus de trois ans, post bac, en école d’ergothérapie. Une école paramédicale avec admission sur concours.

Comment fait-on pour choisir son ergothérapeute ?

En fonction de ses besoins. Tous les ergothérapeutes ne sont pas spécialisés dans le même domaine. Ils peuvent par exemple être spécialisés en :

  • Rééducation,
  • Pédiatrie ou gériatrie,
  • Aménagement du domicile ou du poste de travail.

Les prestations d’ergothérapeute sont-elles remboursées par la sécurité sociale et/ou les mutuelles ?

Si l’ergothérapeute exerce en libéral, ses prestations ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale mais certaines mutuelles les remboursent. Une prise en charge est également possible auprès des caisses de retraites pour les personnes demandant une évaluation de leur domicile.
Si l’ergothérapeute exerce en milieu hospitalier (pour de la rééducation), ses prestations sont prises en charge dans le forfait journalier.

Les ergothérapeutes sont souvent associés aux questions d’aménagement du domicile, avez-vous d’autres fonctions, dans le cadre du bien vieillir et de l’accompagnement des personnes âgées ?

Oui, on peut citer :

  • Conseils et entraînement fonctionnel dans le cadre de la prévention des chutes.
  • Séances de stimulation de la mémoire et des fonctions cognitives.
  • Séances de rééducation motrice (si besoin).
  • Apprentissage de l’utilisation d’un déambulateur ou fauteuil roulant (en partenariat avec un kinésithérapeute le plus souvent).

Dans le cadre de l’aménagement du domicile : comment se déroule votre prestation ? (étape par étape)

Étape n°1 : prise de rendez-vous

  1. Entretien téléphonique avec la personne concernée par la demande d’aménagements.
  2. Prise de renseignements sur le motif de la demande et les besoins exprimés.

Ces informations nous permettent de préparer les outils qui seront utilisés pour l’intervention (bilans, documentation technique, etc.).

Étape n°2 : rendez-vous d’évaluation

  1. Diagnostic environnemental de l’accessibilité du logement et/ou du bâtiment, sur site.
  2. Évaluation holistique du locataire par l’utilisation d’outils adaptés, comme des bilans spécifiques au handicap et au vieillissement.
  3. Évaluation des besoins et des habitudes de vie de la personne en corrélation avec son projet de vie.
  4. Analyse des situations de handicap.
  5. Élaboration d’un projet d’aménagement

Étape n°3 : rédaction d’un compte-rendu d’évaluation

Rédaction d’un compte-rendu décrivant les difficultés de la personne, les situations de handicap et les souhaits exprimés et reprenant :

  • La Propositions d’aménagement à court et moyen terme,
  • Des schémas explicatifs,
  • Un descriptifs des aides techniques nécessaires pour compléter les aménagements,
  • Des propositions de petits bricolages, de réagencement de l’existant,
    Si pertinent : proposition de correction gestuelle : Conseils pour se relever plus facilement par exemple ou concernant la gestuelle de l’aidant pour limiter les risques de troubles musculo-squelettiques (TMS)

Étape subsidiaire (si demandé)

  • Déplacement en cours de chantier pour vérifier le respect des préconisations d’aménagement et les ajuster si besoin.
  • Démonstration/apprentissage de l’utilisation des aides techniques préconisées.

ergothérapeute

Vous est-il déjà arrivé à l’issue de l’évaluation d’un domicile de préconiser un déménagement ?

Parfois oui si le logement ne peut vraiment pas être adapté ou si son adaptation sera trop coûteuse. Ce cas se rencontre toutefois très peu chez les personnes âgées. C’est plus souvent pour des adultes présentant un handicap important après un accident ou une maladie.

A quel moment de la vie (âge / état de fragilité) faut-il se préoccuper de l’adaptation de son domicile ?

Je dirais au plus tard dès qu’une difficulté de mobilité survient qu’elle soit liée à l’âge ou à une maladie (difficultés à franchir une marche, à se relever de la position assise par exemple).
Il vaut mieux faire de la prévention plutôt que d’attendre un accident ou comme cela arrive parfois à mes patients de rester bloqué plusieurs heures dans sa baignoire sans pouvoir s’en relever.

Est-ce que cela coûte cher d’aménager son domicile quand on vieillit ?

Cela dépend des aménagements bien évidemment. Il est possible de faire quelques aménagements simples peu coûteux.
L’ergothérapeute dans ses conseils tiendra compte en plus du projet de vie et des besoins de la personne, du budget qu’elle peut y mettre.
Pour les personnes les plus modestes des aides financières du conseil régional et des caisses de retraites existent.

Est-ce qu’il y a des aménagements vraiment indispensables que vous préconisez systématiquement ?

Oui la mise en place de barre d’appui dans les salles d’eau et les sanitaires.
Après on retrouve souvent des problématiques liées au manque d’éclairage. Il y a beaucoup d’astuces peu coûteuse pour y remédier, il n’est pas nécessaire de refaire toute son électricité.

Inversement, est-ce qu’il y a des aménagements totalement superflus dont les personnes âgées devraient se méfier ?

Non je ne vois pas. Il n’y a pas de mauvaises choses juste parfois des choses dont les gens n’ont pas besoin ou qui sont inadaptés à leur situation.

Votre prestation va-t-elle jusque à la recommandation de prestataires de confiance ?

Parfois et seulement si la personne me le demande.

ergothérapeute

 

A propos de Christelle Dumas et de Axergo :

  • Le cabinet d’ergothérapie Axergo a été fondé en décembre 2007 par Christelle Dumas et Marion Caulliez installées en libéral depuis plusieurs années.
  • L’équipe est composée de 7 ergothérapeutes expérimentés, couvrant les secteurs suivants : Paris, les Hauts de Seine, et une partie des Yvelines.
  • Contacter Axergo : http://www.axergo.fr/

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.