À propos de Sweet Home

Bonjour, je m’appelle Alexandre Faure.

Je suis copywriter et facilitateur spécialisé en Silver économie . J’ai créé le média Sweet Home pour décrypter la Silver économie et vous donner les clés pour comprendre ce marché, ses acteurs et ses enjeux.


Je rêve d’un monde plus inclusif

Un monde où l’exclusion n’existe plus.

Entendons-nous bien sur les termes.

On peut choisir de s’exclure, momentanément, de la société.

On peut apprécier un peu de solitude, mais c’est parce qu’on la sait passagère.

C’est parce que nous savons qu’à tout moment, nous pourrons retourner en société, dans le bruissement du monde, dans le cercle social.

L’exclusion subie, c’est le sort de toutes les personnes dont la société ne veut pas. Consciemment ou inconsciemment.

L’exclusion subie, c’est par exemple :

  • Les dispositifs anti-SDF,
  • Les migrants qui dorment dans des tentes Queechua sous le métro aérien à Paris,
  • L’absence de dispositifs pour faciliter le déplacement des personnes à mobilité réduite,
  • L’absence de WC publiques et gratuites dans l’espace public,
  • Les personnes âgées placées en Ehpad contre leur volonté,
  • Les Ehpad construits en périphérie des villes,
  • La suppression des bancs dans l’espace public,
  • La digitalisation de l’administration malgré la persistance de zones blanches et un accès très inégal au numérique selon les populations,
  • L’absence d’ascenseurs ou d’escalator dans 90% des stations de métro parisiennes,
  • La méconnaissance des postures à adopter quand on est confronté à une personne souffrant de troubles cognitifs,
  • etc…

Parmi tous ces sujets, je m’intéresse plus spécifiquement à l’inclusion des personnes âgée dans la société. Parce que je pense qu’une société qui saura inclure toutes les personnes âgées, même les plus fragiles, aura apporté des réponses qui contribuent au confort de tout le monde, quel que soit son âge.

Sur Sweet Home, je parle d’adaptation de la société au vieillissement.

L’adaptation de la société au vieillissement, la construction d’une société inclusive sont des changements de paradigme.

Elles nécessitent des mutations à tous les niveaux.

Elles concernent les acteurs économiques, l’Etat, les collectivités territoriales, le monde de la santé, mais aussi l’éducation, les transports, la culture, etc.

Bref, à mon avis, l’adaptation de la société au vieillissement, consiste VRAIMENT à adapter toute la société au vieillissement !

C’est la conviction que je porte, celle que je vous transmets avec Sweet Home.

Sweet Home, qu’est-ce que c’est ?

Sweet Home est un média dédié à l’économie de la longévité et aux enjeux de la transition démographique.

Le problème auquel je consacre toute mon énergie est celui de l’adaptation de la société au vieillissement.

Je suis convaincu que l’allongement de l’espérance de vie et ce que l’on appelle encore trop souvent « le vieillissement de la population » sont des atouts pour notre pays.

Je pense que la société doit s’adapter au vieillissement et aux fragilités…. et non l’inverse.

Sweet Home et la Silver économie

J’emploie Silver économie pour parler de ces changements sociétaux et pas seulement économiques car c’est une terme utilisé et reconnu.

Le mot a ses défauts, je vous le concède. Il peut renvoyer à une vision très business de l’adaptation de la société au vieillissement. C’est vrai.

Mais ceci n’est qu’une question de vocabulaire. Un mot qui en vaut un autre et qui a le mérite de faire consensus auprès des acteurs de l’écosystème.

Ce qui définit la Silver économie, ce sont les chiffres que l’on met derrière l’expression.

Je vous invite à les découvrir dans mon livre blanc : 13 chiffres pour comprendre la Silver économie.

Pourquoi le blog s’appelle Sweet Home ?

J’ai choisi le nom de Sweet Home en pensant à l’expression « Home Sweet Home ».

J’aime imaginer la maison qu’on choisit comme un havre, un repaire, un repère, le lieu qui nous rassure, le lieu de la famille, le lieu de la tranquillité, mais surtout le lieu que la plupart des femmes et des hommes souhaitent habiter le plus longtemps possible.

Pour 90% des Français, le domicile est l’endroit où l’on souhaite vieillir.

La maison de mes rêves, c’est celle qu’on se choisit. On choisit la maison, on choisit l’ameublement, on choisit un mac ou un pc, un ipad ou une télé, un lit double ou un lit simple.

On choisit aussi son quartier. La mer ou la montagne, la ville ou la campagne. La France ou un autre pays.

Mais on fait ces choix de façon positive. On choisit ce qu’on préfère, on ne choisit pas par défaut, parce que ailleurs, ça n’est pas possible.

Dans mon approche inclusive de la longévité, je rêve d’une société où tout le monde cohabite sur un territoire adapté aux besoins de chacun.

Sweet Home, c’est l’endroit où l’on choisit de vivre parce qu’on y est bien.

Et c’est exactement de cela qu’il est question ici.

Je publie un a deux articles par semaine. Je propose trois types de contenus :

  • Des éditos où je donne mon point de vue sur un problème ou un enjeu, comme par exemple la représentation des retraités,
  • Des interviews d’acteurs de la Silver économie, comme par exemple Benjamin Zimmer ou le professeur Eric Fontaine,
  • Des articles où je présente des innovations, des idées, des concepts d’adaptation de la société au vieillissement, comme par exemple Janasense, un système de prévention de la perte d’autonomie.

Vous avez aimé l’article ?

Vous apprécierez La Lettre de la Silver économie. Un rendez-vous hebdomadaire pour décrypter la Silver économie, en comprendre les enjeux et découvrir des idées neuves qui font avancer le schmilblick.

Renseignez ce formulaire pour vous abonner et recevoir gratuitement notre livre blanc : 13 Chiffres pour comprendre la Silver économie.

En cliquant sur "S’inscrire", vous acceptez notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.