Faire avancer la science grâce au foot

Le 25 juin prochain, la fédération pour la recherche sur le cerveau (FRC) se met au sport. Elle organise la première édition du tournoi de walking foot, en faveur de la recherche en neurosciences. Une collaboration avec l’association française de football en marchant (AFFM) afin de soutenir le Neurodon.

Un cerveau sportif

L’AFFM convie ses clubs à participer à cet événement solidaire afin de générer des dons au profit de la recherche. La pratique du sport a de nombreux effets positifs sur le cerveau, elle améliore nos capacités cognitives e prévient de certaines pathologies du cerveau. Notamment les maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer et la dépression. C’est le cas de la pratique du « football en marchant », sport collectif aux nombreux bienfaits physiques, qui permet aussi de créer du lien.

En 2022, la FRC va financer des projets de recherche sur la thématique : « L’adaptation du cerveau à son environnement ». Le cerveau interagit continuellement avec son environnement, l’amenant à s’adapter. Parfois, cela peut avoir des conséquences négatives. Il est primordial de comprendre comment le cerveau s’adapte et met en place des réactions de défense pour se protéger au cours de la vie.

Droit au but

La jeune association de football en marchant souhaite développer cette variante plus lente du football sur tout le territoire français. Tout en fédérant et coordonnant les projets qui peuvent émerger autour de cette discipline, comme son association avec la FRC pour le Neurodon.

Créé en 2000, le FRC Neurodon fédère 6 associations de patients et fondations de recherche représentant les grandes pathologies neurologiques et psychiatriques.

Depuis son lancement, plus de 28 millions d’€ ont été reversés pour la recherche sur le cerveau. Cela a permis de financer 425 projets d’excellence en neurosciences.

Péparer l’avenir

Plus d’un français sur trois est touché de près ou de loin par les maladies du cerveau telles que: la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, l’épilepsie, etc…

Le nombre de patients devrait doubler entre 2020 et 2040 ! À l’ère où le cerveau est de plus en plus sollicité par les changements constants de nos sociétés, la recherche sur le sujet est un enjeu majeur.

Vous avez aimé cet article ? Vous avez appris des choses ?

Savez-vous que nous publions un nouveau contenu chaque semaine ?

En le lisant, vous prendrez de l’avance sur vos concurrents sans avoir à réaliser une veille fastidieuse…. puisque nous la ferons pour vous !

Pour bénéficier de ce contenu c’est simple : rejoignez notre liste de diffusion exclusive en inscrivant votre email ci-dessous.

Ou… découvrez les derniers numéros de Longévité en visitant cette page de présentation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page