Domofrance inaugure 2 nouveaux habitats inclusifs en Gironde

Domofrance, bailleur social girondin inaugure deux colocations inclusives à Marcheprime, en Gironde. L’une s’adresse à des adultes cérébrolésés et l’autres à des personnes âgées souffrant de déficiences mentales. Le projet est activement soutenu par le conseil départemental de Gironde, très engagé dans le développement de l’habitat inclusif.

Inauguration officielle le 13 juin 2022

Jean-Luc Gleyze, président du conseil départemental de la Gironde et Philippe Rondot, président de Domofranceinaugureront la résidence habitat inclusif L’Orée des Bois à Marcheprime, en présence de Jean-François Egron, vice-président chargé du handicap, de l’inclusion, de l’habitat et de la mobilité adaptés, Sophie Piquemal, vice-présidente chargée de l’urgence sociale, habitat, insertion, économie sociale et solidaire, Romain Dostes, vice-président du Département de la Gironde, chargé de la politique des ainés et du lien inter-générationnelle, Célia Monseigne, présidente de la conférence des financeurs de l’habitat inclusif, Manuel Martinez, maire de Marcheprime, Rodolphe Peter, président de l’association Alter Insertion, Philippe Benoît, président de l’association TCA (Tous Cérébrolésés Assistance) Gironde et Philippe Béguerie, président de l’ADAPEI Gironde.

Le détail du projet d’habitat inclusif à Marcheprime

Le Département souhaite accompagner le développement de l’habitat inclusif sur tout le territoire, dans la lignée de son engagement Gironde 100% inclusive. Ce mode de logement est destiné à permettre à toute personne en situation de handicap de mener son projet de vie au cœur de la ville.   

C’est pourquoi, il a soutenu ce projet de Domofrance, en centre bourg de Marcheprime, composé de deux habitats inclusifs en colocation.

Ces deux maisons accueillent pour l’une, des personnes cérébrolésées et pour l’autre, des personnes vieillissantes en situation de handicap avec déficience mentale.  

En complément, 5 logements locatifs sociaux ont été créés, dont un pour héberger sur de courtes périodes, des familles ou parents des personnes en situation de handicap vivant dans la résidence. 

Tour de la propriété

Les deux maisons individuelles adaptées aux personnes à mobilité réduite, sont confiées à l’association Alter insertion en tant qu’opérateur d’intermédiation locative avec pour mission de les louer à des personnes entrant dans le plafond de ressources. Le quotidien des résidents est assuré par l’association TCA

La première maison, d’une surface habitable de 173 mse compose notamment de 4 chambres occupées par 4 personnes cérébrolésées.  

La seconde maison, d’une surface de 150 m2 est le lieu de vie de 4 personnes vieillissantes en situation de handicap. Les quatre résidents sont suivis par l’association ADAPEI de la Gironde dans le cadre de leur emploi à l’ESAT Arca Baie de Gujan-Mestras. Trois y travaillent et le quatrième vient de prendre sa retraite. 

Les logements locatifs familiaux, au loyer très bas pour qu’ils soient accessibles au plus grand nombre, comportent deux T1, un T2 et deux T3. 

Une approche environnementale globale

La conception du projet a pris en compte la réduction des ponts thermiques et une optimisation de l’étanchéité à l’air. L’installation est constituée de pompes à chaleur double service associées à des planchers chauffants (pour les 2 logements inclusifs) et de chaudières gaz à condensation pour les 5 logements semi-collectifs. Elle est complétée par des VMC hygro B assurant une parfaite ventilation et des tuiles photovoltaïques intégrées au système de couverture. 

La réalisation a respecté une charte Chantier Propre incluant une gestion rigoureuse des déchets ainsi qu’une réduction des pollutions et des nuisances sonores et visuelles vis-à-vis du voisinage. 

Des bassins enterrés de stockage assurent une bonne infiltration des eaux pluviales et l’imperméabilisation des sols a été réduite au maximum pour permettre la création de nombreux espaces verts fortement plantés. Cette opération est labellisée Fabriqu’cœurs d’habitat.

Le Département finance cet habitat inclusif à hauteur de 157 500 euros

Il a aussi mobilisé pour la réalisation de cette opération les fonds délégués de l’Etat dits « aide à la pierre » pour un montant de 170 680 euros. 

Zoom sur l’habitat inclusif

L’habitat inclusif a pour objectif de permettre de ‘‘vivre chez soi sans être seul’’, dans des logements ordinaires aménagés à cette fin et ouverts sur l’extérieur. Selon la loi ELAN, qui en fixe le régime légal, il est destiné « aux personnes handicapées et aux personnes âgées qui font le choix, à titre de résidence principale, d’un mode d’habitation regroupé, entre elles ou avec d’autres personnes. Ce mode d’habitat est assorti d’un projet de vie sociale et partagée », facilitant la participation sociale et citoyenne, choisi et décidé par les personnes.

Si l’on suit l’intention du législateur, l’habitat inclusif a pour objectifs de :

• favoriser le « vivre ensemble », au sein du logement et à l’extérieur, non seulement entre les habitants mais aussi entre les habitants et leur environnement (voisinage, famille, amis, services de proximité, intervenants y compris ceux du logement…) ;
• permettre aux habitants de participer à la vie du quartier, de la commune… pour limiter le risque d’isolement, pour déployer ou maintenir des liens sociaux avec le voisinage.

Les habitants peuvent être locataires, colocataires, sous-locataires ou propriétaires. Cet habitat peut être constitué dans le parc privé ou dans le parc social, dans le respect des règles de droit commun. En conséquence, le déploiement de l’habitat inclusif n’est pas seulement une politique ‘‘sociale’’ du grand âge ou du handicap, ni même une politique de l’habitat, c’est un projet de société.

Aller plus loin avec notre dossier : Comment créer un habitat inclusif

Habitat inclusif en Gironde

Le Département de la Gironde s’est engagé depuis plusieurs années dans le déploiement de ces habitats. Dès 2019, un plan départemental exclusivement dédié au développement de l’habitat inclusif a été adopté et la Gironde a été le premier Département à signer en 2021 avec la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA) pour créer une nouvelle aide financière dénommée « aide à la vie partagée » destinée à financer l’animation et la coordination de ces habitats. Plus d’un million d’euros sont prévus annuellement au titre de cette nouvelle prestation.

Aujourd’hui, plus de 50 habitats sont programmés pour une ouverture d’ici 2024 et plus de 50 porteurs de projets sont actuellement accompagnés pour de nouveaux projets. Le Département, en sa qualité de chef de file, a mis en place toute une politique de soutien à la conception, à l’ingénierie, au montage à destination des porteurs de projets. Ce dispositif s’appuie sur un partenariat fort avec l’ensemble des administrations impliquées Etat, ARS, MDPH et Bordeaux Métropole dans lequel chacun mobilise ses compétences (aide à l’investissement, au fonctionnement, …) pour renforcer le développement de ces habitats.

A découvrir aussi : Interview d’Oscar Lustin, co-fondateur de Domani dont le premier habitat inclusif est installé en Gironde

L’action du département de Gironde

En 2021, le Département a consacré 24 millions d’euros pour mener les solidarités humaines et territoriales de l’habitat et des Fabriqu’cœur avec notamment :

  • 4 000 logements publics livrés pour les Girondines et Girondins
  • 26 000 bénéficiaires du Fonds Solidarité Logement
  • 8 opérations de logement social innovantes labellisées Fabriqu’cœur d’habitat, soit 224 logements
  • 127 dossiers engagés pour l’adaptation à l’autonomie
  • 356 pour la lutte contre la précarité énergétique
  • 3 résidences autonomies et 2 EHPAD (établissements médicalisés), soit 240 logements
  • 228 familles très modestes aidées dans la rénovation de leur habitat avec 661 509 euros
  • 406 propriétaires et bailleurs ont bénéficié de la prime habiter mieux
  • 1 452 logements de Girondins réhabilités ou adaptés avec des aides de 10 millions d’euros
  • 440 ménages bénéficiaires du SLIME 33 (Service Local d’Intervention pour la Maîtrise de l’Énergie)

L’action de Domofrance

Pour Domofrance, la production de logements en Région Nouvelle-Aquitaine est une priorité inscrite au cœur de son Projet Stratégique d’Entreprise PΣPSE ! Domofrance continue d’améliorer encore son offre de logement sur l’ensemble des territoires pour apporter une réponse adaptée aux besoins des territoires de manière responsable et durable avec :

  • 22 logements sur la commune de Marcheprime (au 20/05/2022) : 

– Les Jardins de Nacre : 14 logements individuels ;
– Impasse des Cèdres : 1 logement individuel 
– Elise Deroche : 7 logements collectifs (2 maisons inclusives et 5 logements collectifs sociaux). 

  • 29 978 logements sur le département de la Gironde

Cette démarche s’inscrit pleinement dans les engagements RSE de Domofrance, et plus particulièrement les valeurs qui animent la communauté des entreprises certifiées B Corp, qu’elle est le 1er bailleur social à avoir intégré, veillant notamment à être meilleure pour le monde.

Domofrance est une Entreprise Sociale pour l’Habitat, filiale du Groupe Action Logement Immobilier. Implantée à Bordeaux depuis sa création en 1958, elle gère près de 40 482 logements en Nouvelle-Aquitaine. Elle répond à un enjeu de société majeur en privilégiant la réussite du parcours résidentiel depuis les besoins spécifiques des étudiants et jeunes actifs jusqu’aux solutions pour ses locataires en perte d’autonomie. En 2019, Domofrance a lancé son Projet Stratégique d’Entreprise 2019-2023, P∑PSE, fondé sur 3 piliers structurants : l’ancrage territorial, la Responsabilité Sociétale des Entreprises et la transition digitale. Domofrance est labellisée ISO 50001 pour sa gestion responsable de l’énergie et ISO 9001 pour le management de la qualité. Elle emploie près de 710 collaborateurs. Son chiffre d’affaires 2021 s’élève à 248 millions d’euros.

Vous cherchez à bien vous informer sans y passer des heures ?

Ne cherchez plus !

Nous avons ce dont vous avez besoin !

En lisant Longévité, notre newsletter dominicale qui analyse les alternatives à l’Ehpad, vous gagnerez du temps et vous profiterez d’une veille professionnelle de qualité assurée par des experts de votre secteur.

Abonnez-vous gratuitement en saisissant votre adresse email ci-dessous.

Ou… découvrez les derniers numéros de Longévité en visitant cette page de présentation.

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page