Calculez le Gir de votre proche

Gir

Sweet Home est heureux de vous annoncer la mise en ligne de sa grille de calcul du Gir.

Le Gir est l’unité de mesure de la perte d’autonomie utilisé en France pour obtenir des aides à domicile ou en EHPAD. Le niveau de Gir permet de déterminer :

  1. Le plafond d’aide personnalisée à l’autonomie (APA),
  2. Le nombre d’heures d’aide à domicile dans le cadre du plan d’aide,
  3. Le tarif applicable en EHPAD.

C’est grâce au Gir que les professionnels de la dépendance évaluent la situation d’une personne en perte d’autonomie.

Cette mesure n’a pas que des émules. certains professionnels du secteur la jugent insuffisante. Je vous recommande la lecture d’une étude très complète sur ce sujet. Cet article vous aidera à comprendre les limites de l’évaluation du Gir.

Les compagnies d’assurance doutent également de l’efficience du Gir. Ils n’ont pas retenu le Gir comme mesure de la perte d’autonomie pour déclencher les garanties complémentaires dépendance. Les garanties sont activées lorsque l’assuré n’est plus en mesure d’assurer une série d’actes de la vie courante.

Malgré ces critiques, la grille AGGIR et le Gir sont actuellement les outils de mesure de la perte d’autonomie validé par les autorités sanitaires et médico-sociales. Il est donc important d’en comprendre le fonctionnement.

Oui mais voila, bien que les textes réglementant la matière soient publics (il s’agit de l’art R-232-3 du code de l’action sociale et des familles et de ses annexes 2.1 et 2.2), impossible de dénicher une grille AGGIR fiable. Afin de remédier à cette carence, nous avons développé notre propre grille Aggir. Elle est conforme aux dispositions réglementaires susmentionnées. Vous pouvez l’utiliser librement.

Le Gir et la grille Aggir vous permettent d’estimer un niveau de perte d’autonomie et d’identifier les activités les plus critiques.

Pour établir le Gir opposable, la grille doit être remplie et validée par une équipe médico-sociale pluridisciplinaire à partir des observations faites au domicile de la personne âgée. Toutefois, avant d’en arriver là, il est intéressant de faire une simulation, ne serait-ce que pour vous éviter des démarches inutiles ou dommageables. En effet, si le niveau de perte d’autonomie est insuffisant pour bénéficier de l’APA (c’est à dire si vous êtes en Gir 5 ou 6), il n’est pas nécessaire d’infliger à votre parent des démarches qui pourraient même avoir un effet néfaste sur son humeur ou sa santé.

Nous espérons que cet outil vous aidera à mieux naviguer sur l’océan de complexité qu’est le maintien à domicile en France.

Le Gir permet de calculer l'APA

Le Gir permet d’évaluer l’APA

Le calcul du Gir est nécessaire à l’évaluation de l’APA dont peut bénéficier une personne âgée. Cette aide matérielle consiste dans la mise à disposition de moyens humains et techniques pour pallier à la perte d’autonomie d’une personne âgée.

Comment ça fonctionne :

  1. Vous constatez qu’un proche, un patient ou un parent manifeste des signes de dépendance, qu’il a des difficultés pour réaliser seul des activités de la vie courante,
  2. Vous validez avec lui qu’il a des besoins. C’est très important de valider avec lui pour éviter les situations de déni, de rejet voire de dépression si on impose une aide à une personne qui pense être autonome,
  3. Vous contactez le CCAS, le CLIC ou le conseil départemental du territoire de la personne âgée pour faire une demande d’APA,
  4. Une enquête médico-sociale est organisée pour valider le niveau de dépendance de la personne âgée et la nature de ses besoins. L’enquête consiste notamment à observer la personne âgée dans son environnement,
  5. Le niveau de dépendance est évalué avec la grille Aggir,
  6. Le Conseil Départemental adresse à la personne âgée un plan d’aide. Ce document précise la nature des aides allouées en fonction de l’évaluation réalisée par l’équipe médico-sociale,
  7. La personne âgée peut accepter, refuser ou contester la proposition.

Important à savoir à propos du Gir et de l’APA :

Les plans d’aide sont calculés selon le niveau de Gir. Les personnes en Gir 5 et 6, considérées comme peu ou pas dépendantes ne peuvent pas prétendre à l’APA.

Les personnes en Gir 4 auront une APA très faible.

Même si les revenus ne sont pas pris en compte pour le calcul de l’APA, un ticket modérateur est appliqué en fonction des revenus du foyer. Pour percevoir une APA à taux plein, les revenus du foyer doivent être inférieurs ou égaux au minimum vieillesse (environ 850 euros par mois pour une personne vivant seule).

Pour toutes ces raisons, nous vous recommandons d’évaluer le montant de votre APA avant de formuler une demande.

Et justement, nous avons créé une grille d’évaluation pour vous faciliter le calcul. Vous pouvez la télécharger gratuitement.