Guide des habitats alternatifs

Les habitats alternatifs sont des solutions de logement collectif développés pour les personnes âgées.

Nous vous listons les différents types d’habitats alternatifs qu’on trouve en France. Pour chaque type d’habitat, nous vous avons indiqué les caractéristiques principales.

Nom : la désignation habituelle du type d’habitat intermédiaire
Habitat : la forme habituelle que prend l’habitat (en taille d’habitation).
Bailleur : type de bailleur : privé, associatif ou public.

Les liens actifs renvoient vers les articles Sweet Home consacrés à certains de ces logements alternatifs.

La plupart des habitats alternatifs sont destinés aux personnes âgées au moins partiellement autonomes.

Il existe quelques expérimentations isolées et très localisées en faveur d’habitats alternatifs pour personnes en perte d’autonomie, notamment les personnes âgées atteintes d’Alzheimer. Cependant, dans la grande majorité des cas, les pertes d’autonomie lourdes ne sont actuellement prises en charge que par les EHPAD.

A noter : si la plupart des solutions sont accessibles uniquement en location, il est possible de devenir propriétaire de son logement dans certaines résidences services et certains villages seniors. Toutefois, cette option n’est plus privilégiée par les bailleurs privés car elle pose des problèmes en cas de logement vacant pour la répartition des charges de co-propriété.

Nom Habitat Bailleur
Résidence Autonomie Studio Social ou privé
Foyer Soleil Studio
Béguinage Studio ou appartement
Foyer intergénérationnel Chambre / Studio
Résidence service sénior Studio ou appartement Privé lucratif
Village sénior Pavillon ou maison
Famille d’accueil Chambre Privé gré à gré
Colocation Chambre
Habitat inclusif Studio ou appartement Social ou privé
Habitat participatif Appartement ou maison Privé
MARPA Studio ou appartement Public ou social
Petite unité de vie (PUV) Studio ou appartement Privé

pexels-photo-449461.jpeg