Bourse Charles Foix 2019, la nouvelle génération de la Silver économie

Charles foix 2019

Une troisième main pour la douche, des crèches en Ehpad et un croque mort virtuel. Improbable trio. Il s’agit, vous l’avez compris de Manéa, Tom et Josette et Advitam, les trois lauréats de la Bourse Charles Foix 2019.

Passé l’étonnement initial vient le temps de l’analyse.

L’observateur de la Silver économie, rassasié de montres anti-chutes, coach pour vieux, applications d’aide aux aidants et autres gadgets à la pertinence douteuse se réjouit que cette récompense se porte vers des projets pragmatiques.

Des projets portés par des entrepreneurs qui ont bien pris le pouls du marché avant de se lancer. Des projets à la profitabilité tellement évidente qu’il suffit de 140 caractères pour la décrire !

Sans comparaison possible avec tous ces concours qui ne servent que de tremplin à la marque qui les organise, la bourse Charles Foix est le fruit d’une méthodologie scientifique très poussée. Elle permet d’éviter les erreurs de casting ou de primer des projets bancals. La pérennité des projets primés les années précédentes, comme Citizen Mobility, Auxivia ou Happytal plaide largement en faveur de ce dispositif rigoureux.

Dans cet article, je vous propose de vivre « comme si vous y aviez été » cet événement organisé par Silver Valley, cluster Européen de la Silver économie que la vice-présidente de la région Ile-de-France Alexandra Deblanche décrit comme « Un cluster qui rayonne au niveau national et international. Une vitrine pour l’Ile-de-France ».

La Bourse Charles Foix, c’est quoi ?

La Bourse Charles Foix récompense des projets innovants permettant d’améliorer la qualité de vie et l’autonomie des seniors actifs ou retraités et de leurs aidants, familiaux ou professionnels.

Organisée dans le cadre d’un appel à projet annuel et national, la Bourse Charles Foix vise à encourager et soutenir le développement de nouvelles solutions accessibles, notamment financièrement, pour et par tous et prioritairement aux seniors et à leur entourage.

Les lauréats de l’opus 2019 de la Bourse Charles Foix ont été dévoilés jeudi 20 juin lors d’une cérémonie qui s’est tenue au Conseil Général d’Ile-de-France.

Comment fonctionne la bourse Charles Foix ?

La Bourse Charles Foix est délivrée à trois projets portées par des organismes jeunes (moins de cinq ans). Le processus de sélection, très pointu, exige de chaque candidat la remise d’un dossier de près de cinquante page.

Une première sélection sur dossier fait émerger six finalistes. Ils doivent défendre leur projet devant cinq jury thématiques qui évaluent chacun la pertinence de la proposition selon des critères qui lui sont propres.

Sapige

Le processus de sélection repose sur la méthode Sapige. Cette méthode part du principe qu’une solution est trop souvent élaborée sans qu’aient été réellement mesurés la situation d’usage, le besoin, le manque qu’elle cherche à résoudre.

Sapige permet de réaliser un diagnostic complet du potentiel d’un projet d’innovation en y allouant les ressources utiles au bon moment et au bon endroit.

Pour cela, Sapige propose une procédure qui élimine les projets d’innovation dont la qualité de la compréhension du problème et l’ambition en termes d’utilité et de nouveauté ne sont pas avérées. Puis elle permet de classer les projets utiles et nouveaux en fonction de la maturité de leurs preuves de faisabilité, profitabilité et désirabilité.

La méthode Sapige employée pour le choix des lauréats de la bourse charles foix.
Schéma descriptif de la méthode Sapige

F.I.D.U.P

La méthode employée pour la Bourse Charles Foix est aussi identifiée par l’acronyme FIDUP. Il renvoie aux cinq caractéristiques évaluées : Faisabilité, Innovation, Désirabilité, Utilité, Profitabilité.

La liste des six finalistes a été communiquée plus tôt dans le mois mais le nom des trois lauréats est resté secret jusqu’à la dernière minute. Compte tenu de la qualité des six projets finaliste, bien malin celui qui aurait pu deviner qui allait occuper les trois marches du podium.

Le Mindmap de la cérémonie

Pour ce type d’événement, je prends mes notes sous forme de mindmap. Je suis ravi de vous partager mes notes ci-dessous.

Le Mindmap Sweet Home de la cérémonie de remise de la bourse charles foix 2019
Mindmap Sweet Home de la cérémonie de la Bourse Charles Foix 2019

Une introduction protocolaire

La cérémonie est ouverte par la Présidente de Silver Valley, Laurence Lafont, COO de Microsoft France.

« Quel que soit leur degré de développement, les projets que nous avons reçus sont ambitieux et sont conçus pour toucher un large marché. Les entrepreneurs démontrent une volonté d’ambition pérenne. »

Laurence Lafont
Présidente du CA de Silver Valley

Suivent les allocutions des partenaires publics de la Bourse Charles Foix et de Silver Valley : La région Ile-De-France, le conseil départemental du Val de Marne, l’Ept Grand Orly – Val de Seine.

Alexandra Dublanche Silver Valley Charles Foix

La cérémonie à proprement parler démarre avec la remise des prix « de consolation » aux trois finalistes qui ne seront pas lauréats cette année. Chaque prix est remis par un membre du Jury, partenaire de la Bourse Charles Foix.

Le palmares de la Bourse Charles Foix 2019

Au pied du podium

Le sixième prix va à La startup Studio Twins pour son plaid sensoriel MAASE.

Ce plaid diffuseur de programmes de stimulation douce procure une expérience de thérapie sensorielle rassurante. Par ses effets actifs, son aspect rassurant et confortable, il contribue activement à la diminution des crises (des programmes de relaxation variés pluri-sensoriels). Maase est adaptable, rapide, autonome, mobile, intuitif, accessible à tous, solide et lavable en collectivité.

Lorsque le patient est en situation de crise, le soignant active le programme de relaxation adapté et l’apporte à ce dernier. Le plaid, par ses effets actifs et son aspect rassurant et confortable, contribue à la diminution de la crise : le patient stoppe ses cris ou ses tremblements, s’apaise pour s’endormir ou permettre que les soins soient effectués plus facilement.

Le cinquième prix va à la startup ID1, un dossier médical dématérialisé qui relie un objet porté sur soi à une plateforme web.

Le quatrième prix va à Bob un lave vaisselle miniature. Il n’est pas relié à l’eau courante et se remplit grâce à un réservoir amovible similaire à celui des machines à café. Bob consomme cinq fois moins d’eau qu’une vaisselle à la main. Bob est tout particulièrement adapté aux besoins d’une personne seule. Bob reçoit également le Prix Coup de Coeur des seniors.

« Un écosystème Fondamental pour un entrepreneur qui veut se structurer dans le cadre de la Silver économie »

Guillaume Mathieu
CEO de Citizen Mobility, lauréat de la Bourse Charles Foix en 2014

Les gagnants

Les trois entreprises lauréates recevront respectivement 20 000, 15 000 et 10 000 euros. En plus de cette enveloppe financière, elles bénéficient d’un accompagnement entrepreunarial et sociétal leur permettant également de challenger leurs idées auprès d’une communauté de seniors. L’un des trois lauréats (Advitam), disposera d’un accès privilégier au dispositif « Testé et Approuvé Par les Seniors » de l’AFNOR. Enfin, chaque lauréat se voit offrir par Silver Innov’ une solution d’hébergement comprenant l’accès à l’ensemble des dispositifs d’accompagnement de la pépinière pour une durée de six mois.

Le troisième prix va à Advitam, une startup qui réinvente les pompes funèbres avec un service 100% digital et des prix très inférieurs aux standards du marché.

Je suis ravi de cette récompense justement accordée à la startup représentée par son fondateur Philippe Meyralbe que j’ai récemment interviewé pour Sweet Home.

« Depuis deux ans, AFNOR Certification est partenaire de la bourse Charles Foix A ce titre nous permettons à l’un des trois lauréats de bénéficier de l’accès au signe de confiance Testé et Approuvé par les Seniors.

Cette année après concertation avec Silver Valley, nous avons choisi un prestataire de service qui apporte une solution innovante dans un secteur où les innovations sont rares : les pompes funèbres. L’intérêt évident de la solution, le dossier solide, les pitch brillants et très clairs ainsi que l’engagement du co-fondateur Philippe Meyralbe nous ont convaincu d’offrir cette opportunité à Advitam »

Eric Laurençon
Responsable du Pôle Développement Silver économie et Services chez AFNOR Certification

Le deuxième prix va à Manea, une startup qui développe un objet unique.

Un bras flexible équipé d’une ventouse qui permet de positionner le pommeau de douche où l’on veut et de se doucher sans risque de chute.

Médaille de Bronze au concours Lépine 2019, Manea est le genre d’objet aussi simple que design qui apporte un vrai service à tous les amateurs de douches, de six mois à 99 ans !

« La Bourse Charles Foix nous permettra d’élargir la gamme de produits et de développer la chaine de distribution pour que Manea soit présent partout et pour tous »

Cyrille Dalmar et Séverine Fraval
Co-fondateurs de Manea

Le premier prix va à Tom et Josette, un projet de micro-crèches implantées dans des Ehpad.

Concrètement, Tom et Josette loue dans des Ehpad et des résidences seniors des espaces de 80 à 100 mètres carré pouvant accueillir des micro-crèches ouvertes à 11 berceaux encadrés par trois personnels de la petite enfance.

Selon ses trois fondatrices, le projet permet de :

  • Faire se rencontrer des générations qui n’ont plus l’occasion de le faire, Répondre aux besoins des parents,
  • Redonner aux personnes âgées leur rôle de transmission en les faisant participer à des activités auprès des enfants,
  • Révolutionner le regard porté sur les Ehpad et le quotidien des soignants et des résidants.

Deux premières micro-crèches devraient voir le jour à la rentrée scolaire 2019 : l’une en Ile-de-Franc et l’autre à Rennes.

Conclusion

Voici un palmarès très intéressant qui offre une variété de solutions à des besoins exprimés par les personnes âgées et leur entourage.

Outre la mise en lumière de ces six projets portés par des entrepreneurs qui en veulent, cette cérémonie est également l’occasion de rappeler le rôle essentiel que joue Silver Valley pour l’écosystème.

Né en Ile-de-France, Silver Valley se présente désormais comme le cluster Européen de la Silver économie. Son directeur général Nicolas Menet révèle qu’il n’existe aucune autre structure équivalente qui réunisse autant d’entreprises (Silver Valley comptait 308 entreprises adhérentes au 31.12.2018).

Un positionnement salué par les adhérents réunis pendant l’après-midi de cette journée particulière pour l’assemblée générale annuelle de l’association.

10 Minutes par semaine !

C’est le temps qu’il vous faudra pour lire la newsletter de Sweet Home. Une newsletter dominicale où je vous donne les clés pour comprendre les enjeux et perspectives de la société de la longévité.