Quelles sont les différences dans la prise en charge des seniors en France et au Danemark?

Helle Stig Norgaard

Trop souvent, nous considérons que l’adaptation de la société au vieillissement est une question franco-française. La France n’est pourtant pas le seul pays confronté à des problèmes de prise en charge des seniors.

Tous les pays du monde sont concernés. Certains connaissent déjà un vieillissement très important de leur population, c’est notamment le cas du Japon. Pour d’autres, notamment en Afrique ou en Amérique, la transition démographique sera plus tardive.

Pour les pays Européens, l’augmentation massive de la part de personnes âgées de plus de 65 ans devrait se faire sentir à partir de 2022 / 2025.

Bien que l’échéance soit proche, certaines choses peinent à bouger dans notre beau pays, malgré des sonnettes d’alarme tirées avec insistance par les professionnels.

C’est notamment le cas dans le médico-social, un écosystème en crise qui peine à recruter suffisamment de personnel pour répondre aux besoins actuels… sans parler des besoins futurs.

Part des seniors dans la population en France et au Danemark

Je trouve intéressant de voir comment nos voisins Européens abordent la question et s’ils ont découvert un système qui résoudrait le problème.

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir un comparatif de l’aide médico-sociale aux personnes âgées en France et au Danemark.

Tribune | Quelles sont les différences entre la France et le Danemark dans la prise en charge des seniors ?

Cet article invité a été écrit par Helle Stig Nørgaard.

Article traduit de l’anglais par Alexandre Faure

Helle Stig Nørgaard travaille pour Liftup, un équipementier Danois qui fabrique des systèmes de levage et d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite (handicapés, seniors).

5 données clés France – Danemark

 FranceDanemark
Superficie632 734 km242 995 km2
Population 66 millions5,7 millions
Espérance de vie82,6 ans80,6 ans
Part de 65+ dans la population18%18,2%
Evolution du nombre de 65+ entre 2007 et 2015+2,9%+3,8%

Le vieillissement de la population et ses conséquences est un enjeu majeur pour tous les Etats Européens. Aujourd’hui au Danemark, l’espérance de vie moyenne s’élève à 78,8 ans pour les hommes et 82,8 ans pour les femmes. Selon une étude de l’OCDE, l’espérance de vie est plus élevée en France qu’au Danemark. Cependant, l’espérance de vie en bonne santé est plus élevée au Danemark qu’en France.

Entre 2013 et 2015, cet indicateur a progressé pour le Danemark alors que, dans le même laps de temps, il régresse en France.

Lorsqu’il est question de vieillissement de la population, la différence entre nos deux pays ne se limite pas à ces quelques écarts de chiffres. Nous avons également des modes de prise en charge médico-sociaux des aînés très différents, tant dans leur philosophie que dans leur mise en pratique.

Le statut et le financement des maisons de retraite en France et au Danemark

En France, les maisons de retraite peuvent être publiques, privées associatives ou privées commerciales. Seuls 44% des Ehpad Français sont publics. Au Danemark, 95% des maisons de retraite sont publiques. Les modes de financement des structures sont également différents. Dans mon pays, ce sont les communes qui doivent financer l’équipement des établissements médico-sociaux.

Quelles sont les différences entre la France et le Danemark dans la prise en charge des seniors : les ehpad

Trouver du personnel pour l’aide aux aînés est aussi difficile au Danemark qu’en France. Cependant, vu de chez nous, la situation en France semble bien plus difficile que la nôtre. Par exemple, nous n’avons pas encore connu de grèves du personnel soignant des maisons de retraite semblables à celles que vous avez connues en 2018.

La formation aux métiers du care au Danemark

Au Danemark, nous essayons de remédier à la crise des métiers du care en accroissant l’intérêt (et la profondeur) des formations qualifiantes. Nous avons notamment modernisé les cursus en y intégrant des formations pratiques à l’utilisation des nouvelles technologies et des équipements plus modernes.

La formation continue des professionnels du care qui travaillent en institution comme au domicile des seniors est un autre axe sur lequel nous investissons énormément. Là aussi, nous cherchons à leur fournir les informations utiles sur les dernières innovations technologiques du champ médico-social. Par exemple, sur les système de levage des personnes à mobilité réduite.

Au Danemark, lever une personne à mobilité réduite sans utiliser un équipement adapté est strictement interdit.

Nous allons même plus loin. Si un professionnel du care se blesse en levant une personne parce qu’il n’a pas utilisé un équipement adapté, il aura beaucoup de mal à faire prendre en charge les frais de santé inhérents à cet accident par sa mutuelle.

On peut donc comprendre l’utilité et la nécessité pour ces professionnels de se former à l’utilisation des équipements d’aide technique et de levage !

Quelles sont les différences entre la France et le Danemark dans la prise en charge des seniors : l'espérance de vie

Nous voyons que la France accorde beaucoup d’importance au sujet de la réduction des accidents professionnels dans le médico-social, notamment au travers de la prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS). Nous vous recommandons de vous pencher sur les méthodes employées au Danemark !

Nota Bene : Le rapport de Myriam El Khomri sur l’attractivité des métiers du grand âge souligne également le problème de l’accidentologie dans les métiers du grand âge, de la prévention de ces accidents et de la formation professionnelle.

La dernière visite du couple royal Danois à Paris a été l’occasion de faire un point sur le sujet des technologies médico-sociales. 29 firmes Danoises ont été conviées à faire le voyage avec nos souverains. Nous avons pu visiter des établissements médico-sociaux à Paris. Ce type de voyage permet de découvrir les spécificités locales et de créer de belles synergies.

A noter : l’ambassade du Danemark organise régulièrement des voyages d’étude permettant aux professionnels Français de visiter des établissements Danois et de créer des connections entre nos écosystèmes.