Madame Colette : Créé par des Aidants pour aider les Aidants

madame colette la vérité sort de la bouche des petits enfants

Ils ont 27 ans, ils sont frère et soeur et entrepreneurs. Ils se définissent avant tout comme jeunes aidants et petits enfants de leur Mamie Colette. Un personnage dont ils sont aussi les proches aidants. Cette expérience en soutien d’un parent âgée leur a inspiré Madame Colette, une startup sociale qui aide les aidants à surmonter le parcours du combattant consistant à aider un parent âgé.

Cyrielle et Clément Colau, fondateurs de Madame Colette, ont accepté d’écrire un article invité pour Sweet Home. Ils y racontent leur histoire avec force et passion. Ils y expliquent leurs motivations et ce que propose Madame Colette pour aider les aidants.

Témoins vivants de ce qu’on appelle les « jeunes aidants », Cyrielle et Clément sont aussi des modèles inspirants pour tous les aidants qui doutent.

Clément et Cyrielle Colau, co-fondateurs de Madame Colette
Clément et Cyrielle Colau, co-fondateurs de Madame Colette

Nous n’avons connu qu’une seule de nos mamies, Mamie Thérèse étant décédée lorsque nous avions 6 mois. Mamie Colette occupe donc une place toute particulière dans nos vies. Autant vous dire, que en 2013, lorsque notre Mamie a eu de graves soucis de santé, notre vie à été littéralement chamboulée. Dans les lignes suivantes nous tenterons de vous décrire au mieux notre Mamie avec nos yeux de “petits enfants”.

Notre Mamie Colette

Nous sommes très famille, pour ne pas dire très très très famille. La figure de notre Mamie Colette est pour nous pleine de signification.

Colette c’est un visage, un fort caractère, une voix reconnaissable parmi des centaines, des tartes aux champignons et plein d’autres petites choses qui la rendent unique à nos yeux !

Mais c’est surtout une figure rassurante qui veille encore sur chacun de nous, du haut de ses 84 ans ! 

Colette a le chic de vouloir encore tout gérer d’une main de maître, en véritable chef d’orchestre !

Elle veille sur toute la famille : de son mari “Papy Gérard” à ses enfants, en passant par ses petits-enfants et ses arrières petits-enfants… ! 

Mamie Colette enchaîne les soucis de santé depuis quelques années. Elle a été atteinte de plusieurs cancers et elle souffre de problèmes cardiovasculaires…

Notre grand-mère a beau se battre contre la maladie, elle s’accroche à ses liens familiaux. 

Plus que tout, elle souhaite et fait tout pour rester à son domicile avec notre grand-père Gérard. Rien que pour cela, nous sommes tous fiers d’elle et de sa force de caractère.

Elle étonne tout le monde, y compris les médecins.

Mamie Colette c’est 84 ans d’espoir et d’obstination pour faire face aux épreuves de la vie.

Quel rôle pour un jeune aidant ?

Nous avons tenu à respecter le souhait de notre mamie. Toute la famille s’est mobilisée pour lui permettre de bien vivre à son domicile.

Notre place dans la relation familiale est importante !

Nous sommes les « petits enfants » de mamie et papy, mais également les neveux, nièces ou enfants des aidants principaux.

Nous avons donc un rôle à mener important : celui d’être à l’écoute de tout le monde.

Chaque membre de la famille voit son proche avec sa subjectivité, sa représentation de la vieillesse, de la maladie. Ce n’est pas toujours évident d’avoir un regard « juste » sur la perte d’autonomie et sur les besoins d’aide de chacun (mamie, papy, et leurs aidants).

Dans notre famille, en tant que jeunes aidants, nous avons souhaité apporter un regard « extérieur » et « neuf » sur les soucis de santé de papy et mamie. Aujourd’hui, à chaque visite chez nos grands-parents, un point est fait entre tous les membres de la famille pour faire un état des lieux, des progrès ou des nouvelles difficultés perçues.

Puisque nous sommes habitués à manier les outils numériques, nous avons été un soutien important dans les recherches d’informations et les multiples démarches administratives en ligne. 

Le rôle de facilitateur des petits enfants 

Quand un petit enfant s’adresse à ses grands-parents, son discours a un impact différent.

Lorsque nous nous asseyons auprès de mamie pour discuter de son quotidien, sa santé, ses dernières recettes, son aide à domicile : elle se confie plus facilement ! 

De même, notre aide et nos encouragements ont une valeur inestimable. Notre grand-mère est toujours touchée par l’aide apportée par ses enfants et petits-enfants.

Le « bien vivre » à domicile est une affaire de famille, chacun peut et doit apporter sa pierre à l’édifice. Même notre petit neveu de 21 mois est sollicité et apporte son lot de sourires à mamie et papy.

Le rôle d’aidant est compliqué à gérer, mais la situation devient plus simple quand toute la famille participe un peu, petits-enfants compris.

Toute la famille se mobilise pour dessiner un sourire sur le visage de Mamie et faire en sorte qu’elle le conserve !

On dit du vin qu’il se bonifie avec l’âge et mamie ne coupe pas à cet adage ! 

Quels sont les enjeux d’une bonne estime de soi chez les seniors ?

« L’estime de soi est un bon dosage de l’amour de soi, de la vision de soi et de la confiance en soi »

Christophe André et François Lelord
Psychiatres et psychothérapeutes

Ces trois ingrédients sont indispensables à l’obtention d’une estime de soi harmonieuse.

L’estime de soi entre en jeu dans la stabilité émotionnelle. Comment ?

  1. Elle facilite l’engagement dans l’action
  2. Elle permet une auto évaluation plus fiable et plus précise de soi-même
  3. Elle permet une stabilité émotionnelle plus grande. 

Nous sommes tous acteurs de l’estime de soi des personnes âgées ! L’estime de soi étant influencée par les autres, par le regard d’autrui. 

En effet, plus il est difficile de gérer quelqu’un d’âgé, plus on y attache une image négative. L’aidant laisse inconsciemment paraître les efforts qu’il doit mettre en œuvre. Le senior aidé le perçoit et se sent triste d’avoir l’impression d’imposer ce combat à un proche.

A notre niveau, avec nos personnalités, nous agissons au quotidien auprès de mamie Colette et de papy Gérard pour les aider à « bien vieillir » à domicile.

Nous espérons au travers de cet article vous avoir donné ou redonné le courage et l’envie de prendre soin de vous et de vos proches.

Retrouvez plus d’informations et de conseils dans l’article de notre blog Aidants des conseils pour prendre soin de soi.

Partage d’expérience

Aujourd’hui, nous avons pris conscience des difficultés liées au choix de notre mamie de vieillir à domicile, malgré la maladie :

  • Démarches administratives,
  • Organisation des sorties d’hospitalisation,
  • Gestion des intervenants médicaux à domicile,
  • Choix des prestataires…

Toutes ces expériences vécues auprès de mamie nous ont confronté au quotidien des Aidants. 

L'organisation du maintien à domicile de Mamie Colette en chiffres
L’organisation du maintien à domicile de Mamie Colette en chiffres

Le cas de notre grand-mère n’est pas anecdotique : selon une enquête CSA 83% des français souhaitent vieillir à domicile.

Tirant parti de notre expérience, nous avons décidé de passer à l’action en apportant aide et soutien aux proches aidants confrontés à une situation similaire à la nôtre. 

Comment ?

Madame Colette au service des proches aidants

Nous avons imaginé un service qui facilite le “bien vieillir” à domicile

Il se décline en deux étapes : 

D’abord, nous vous aidons à trouver des prestataires locaux, qualifiés, dans 6 domaines :

  • Quotidien (ménage, repassage),
  • Bien-être (Sophrologie, coiffure),
  • Adaptation du Domicile (travaux, ergothérapie …),
  • Loisirs, Santé (paramédicaux, matériel médical …),
  • Prévention (ateliers de santé). 

Ensuite, nous vous aidons à trouver des financements privés et publics pour ces prestations.

Ces deux points “noirs” dans la prise en charge de Mamie nous ont contraints à faire un travail important pour rechercher les nombreuses aides et les services à contacter.

La qualité de vie de Mamie passe également par le professionnalisme et les valeurs humaines des acteurs de son quotidien. 

Aujourd’hui, professionnels paramédicaux, artisans, aides à domicile, toute cette équipe est aux petits soins pour mamie.

Plus question de faire confiance à des personnes qui ont (pour certains) pu abuser de la gentillesse de papy et mamie ! 

Comment Madame Colette vérifie la fiabilité des intervenants ?

Nous rencontrons chacun des prestataires du portefeuille Madame Colette ! Ils ont tous signé une Charte Qualité dont les maîtres mots sont :

  • Confidentialité,
  • Bienveillance,
  • Bientraitance
  • et respect !

Ces prestataires sont pour la plupart de petites structures locales, leur humanisme et leur volonté sont grands pour prendre soin de nos clients. 

Pour résumer, Madame Colette c’est :

  • une Chouette Mamie,
  • Une histoire familiale,
  • Des expériences vécues, qui ont donné naissance à un service proposé par UN interlocuteur unique ! 

Et parce qu’il serait impensable de ne penser qu’aux seniors, notre service est dédié aux Aidants, comme nous ! Avec des attentions particulières portées à leur santé, leurs envies …

Nous prenons soin du duo aidants/aidés pour rendre cette relation vertueuse. 

Nous sommes les seniors de demain !

A 27 ans, nous avons conscience de faire partie des 24 millions de futurs vieux estimés par l’INSEE à l’horizon 2050.

Nous voulons être les acteurs des changements à insuffler dans notre société. 

Nous voulons faire évoluer la représentation triste de ‘la vieillesse”, vue comme un handicap, un amoindrissement des capacités physiques, cognitives et psychologiques … 

Nous sommes une génération connectée au monde entier. Nous sommes friands de nouveautés, curieux, inventifs.

Nous voulons préparer notre avenir de futur senior !

D’autres articles sur les aidants peuvent vous intéresser :