Silver Valley de A à Z

Silver Valley

Vous êtes une entreprise et vous vous intéressez à Silver Valley ?

Vous vous demandez pourquoi adhérer à Silver Valley, ce que cela vous apportera ?

Je vous propose un vaste tour d’horizon de Silver Valley, le premier cluster Européen de la Silver économie.

A l’issue de cet article, vous saurez si cet organisme convient à votre situation et ce que vous pourrez y trouver.

Je vous souhaite une bonne découverte.

C’est quoi Silver Valley ?

Carte d’identité de Silver Valley

  • Silver Valley est un cluster d’innovation dédié à la Silver économie.
  • Silver Valley a été fondé en 2008 par Benjamin Zimmer.
  • Organisé en association, Silver Valley revendique 300 adhérents. 60% de startup et 40% de PME, ETI et grands groupes.
  • L’adhésion est soumise à l’approbation du bureau de l’association Silver Valley.
  • Le prix d’adhésion annuel est établi en fonction du CA Annuel des adhérents (le prix « plancher » : 250 euros).
  • Les locaux de Silver Valley sont à Silver Innov, une pépinière d’entreprise dédiée à la Silver économie située à Ivry sur Seine dans le Val de Marne.

Un cluster c’est …

Selon le site France Clusters, les clusters sont des réseaux d’entreprises constitués majoritairement de PME et de TPE, fortement ancrés localement, souvent sur un même créneau de production et souvent à une même filière.

Dans une économie mondialisée, les clusters permettent, en fédérant les énergies, de conquérir des marchés qui n’auraient pas été accessibles par des entreprises seules.

Par raccourci, on désigne également par cluster la structure en charge du fonctionnement du réseau.

En bref, le cluster regroupe :

  1. Des PME en réseau
  2. Une Activité dominante
  3. Un Territoire de proximité
  4. Des Coopérations
  5. Des Liens avec le territoire

Selon leur Label, les clusters portent des noms différents :

  • Label : Pôle de compétitivité (financement Etat-DGE)
  • Label : Grappe d’entreprise (financement Etat-CGET)
  • Labels régionaux (financement Régions) : exemple PRIDES PACA, clusters d’Aquitaine…

Silver Valley est un cluster d’innovation, c’est à dire…

Un cluster d’innovation est donc un cluster qui a pour objet la promotion de l’innovation.

En l’espèce, les adhérents à Silver Valley sont rassemblés par le souhait d’accompagner l’innovation dans la Silver économie.

Il peut s’agir d’innovation technique, technologique, sociale, organisationnelle, etc.

Tout type d’innovation qui contribue à faire progresser la Silver économie en général et les adhérents de Silver Valley en particulier.

Silver Valley, c’est un projet collectif exceptionnel qui va traverser le temps et qui nous dépasse tous individuellement. Citation de Benjamin Zimmer

Silver Valley et l’innovation

L’engagement de Silver Valley en faveur de l’innovation se traduit par différentes actions de terrain.

Citons notamment la Bourse Charles Foix, l’Open Lab et la direction de la task force Innovation de la filière Silver économie.

La bourse Charles Foix

La bourse Charles Foix est un prix académique remise chaque année (en juin) à trois projets de startup orientées Silver économies.

En début d’année, le comité de la bourse Charles Foix détermine le thème et les grandes orientation du concours de l’année. Suit une phase de candidature ouverte à toute entreprise dont le projet répond à l’objet du concours.

A noter : l’adhésion au concours coûte 200 € à chaque candidat.

La Bourse Charles Foix est délivrée à trois projets entreprenariaux portées par des organismes jeunes (moins de cinq ans). Le processus de sélection, très pointu, exige de chaque candidat la remise d’un dossier de près de cinquante page et, pour les finalistes, le passage devant cinq jury thématiques qui évaluent chacun le projet selon des critères qui lui sont propres.

Ce processus de sélection repose sur la méthode Sapige. Cette méthode part du principe qu’une solution est trop souvent élaborée sans qu’aient été réellement mesurés la situation d’usage, le besoin, le manque qu’elle cherche à résoudre.

Sapige permet de réaliser un diagnostic complet du potentiel d’un projet d’innovation en y allouant les ressources utiles au bon moment et au bon endroit. Pour cela, Sapige propose une procédure qui élimine les projets d’innovation dont la qualité de la compréhension du problème et l’ambition en termes d’utilité et de nouveauté ne sont pas avérées.

Puis elle permet de classer les projets utiles et nouveaux en fonction de la maturité de leurs preuves de faisabilité, profitabilité et désirabilité.

La méthode employée pour la Bourse Charles Foix est aussi identifiée par l’acronyme FIDUP. Il renvoie aux cinq caractéristiques évaluées : Faisabilité, Innovation, Désirabilité, Utilité, Profitabilité.

Découvrez les lauréats de la Bourse Charles Foix 2019.

L’open Lab de Silver Valley

L’Open Lab est un observatoire sociologique lancé par Silver Valley en octobre 2018. Grâce à des partenariats avec des associations de personnes âgées, l’Open Lab peut mobiliser 9000 seniors et les interviewer à partir de sujets ou de projets relatifs à la Silver économie (au sens très large).

J’ai demandé à Nicolas Menet, directeur général de Silver Valley comment il décrit l’Open Lab. Voici sa réponse.

Nicolas Menet : L’open Lab est un vivier de plus de 9000 seniors. Ce n’est pas un lieu d’évaluation, c’est un observatoire sociologique continu. Une cohorte permanente de la vie des âgés, des personnes qui avancent en âge.

Nous rencontrons une partie de ces 9000 seniors, une fois par mois, pendant une journée complète. Ces rencontres nous font prendre conscience d’un point essentiel : on n’arrivera jamais à avoir la vision d’un senior. Une personne de 80 ans a une vision de la vie qui est inaccessible pour nous car son expérience bouleverse sa perception des choses.

L'open Lab ce n'est pas un living lab nicolas menet à propos de l'open lab de silver valley

Nicolas Menet : Nous utilisons les enseignements de l’Open Lab pour aider nos entreprises à cerner leur marché. Par exemple pendant Les Mercredis de l’Entrepreneur. Ce sont des séances de coaching face à face où nous faisons bénéficier nos adhérents des toutes dernières découvertes de l’Open Lab. Nous communiquons des insight.

Ces trois citations sont extraites de mon interview exclusive de Nicolas Menet, réalisée en janvier 2019.

Silver Valley dirige la task force Innovation de la filière Silver économie

La filière Silver économie est présidée par Luc Broussy qui est accompagné par un bureau de six membres et un comité de filière qui réunit l’ensemble des acteurs représentatifs des différentes obédiences de la Silver économie.

Trois task force sont chargées de mener une réflexion transversale sur les thématiques stratégiques de la filière Silver économie : Innovation, Formation et International.

Nicolas Menet : La mission de la task force Innovation est de produire des recommandations pointue sur les moyens à mettre en oeuvre pour favoriser l’innovation dans la filière silver économie. Nous faisons des constats, des retours d’expérience. C’est la première fois que tous les acteurs de l’innovation vont se réunir et travailler de concert.

Comment Silver Valley accompagne ses adhérents

Silver Valley accompagne ses adhérents au travers d’événements dédiés organisés au cours de l’année mais aussi par son lobbying auprès des décideurs de l’écosystème.

Le Networking

Chaque année, le cluster provoque plusieurs rencontres entre les parties prenantes en privilégiant le networking directe. L’association créée les conditions de l’échange, charge pour chacun de prendre les choses en main.

En clair, Silver Valley préfère vous inviter à un événement où vous pourrez rencontrer votre futur partenaire plutôt que de vous donner directement son numéro de téléphone….

Il y a suffisamment de rendez-vous dans l’année pour croiser les organismes que vous souhaitez croiser, ensuite c’est une question d’envie !

Les actions de « lobbying »

Début 2019, Silver Valley a publié un manifeste de neuf actions prioritaires pour faire éclore la Silver économie.

Actuellement, Silver Valley se positionne plutôt à un niveau macro d’action en faveur de l’écosystème. Cet engagement se fait parfois au détriment de l’accompagnement des startup. C’est en tout cas ce que peuvent ressentir certains adhérents de la première heure, qui ont connu une version de Silver Valley plus orientée startup que la version actuelle.

Laissons à nouveau la parole à Nicolas Menet pour présenter et commenter ces actions :

  1. Mieux innover en impliquant systématiquement les usagers dans le processus d’innovation. C’est ce que nous faisons avec l’Open Lab :  remettre le senior au centre,
  2. Mieux entreprendre : Aider les entrepreneurs à construire les structures juridiques et techniques qui consolident leur offre. Ce que nous allons faire avec le programme Les Mercredis de l’Entrepreneur financé par HSBC.
  3. Inciter les entrepreneurs innovants à rééquilibrer l’offre : les seniors dépendants c’est seulement 8% des plus de 60 ans, il y a 92 % qui ne le sont pas. Certains ont des besoins particuliers, certains des besoins très spécifiques. Comprendre ce dont ils ont besoin et comment nos entrepreneurs vont répondre à leurs demandes pour faire du marché.
  4. Oeuvrer à la construction d’un réseau de distribution massif. Casino et Intermarché utilisent déjà Silver Valley pour tester leurs innovations et renforcer leur réseau. Nous voulons aussi nous appuyer sur le réseau commercial de AG2R avec une centaine de commerciaux au contact de personnes âgées au quotidien. D’autres réseaux de distribution comme la Silver Alliance, une nouvelle façon de faire de la distribution, sont également à l’étude. Par exemple nous avons fait un travail sur les circuits de prescription et nous menons aussi une réflexion sur l’impact du point de vente physique.
  5. Nous voulons favoriser le soutien au domicile et l’adaptation de l’habitat avec différents niveaux de services, de la petite adaptation jusqu’à l’ehpad à domicile. C’est un sujet qui est mis en avant dans la filière, qui conforte le choix de 90% des Français vouloir rester chez eux. Mais surtout, c’est un choix très pragmatique puisque 73% des seniors sont propriétaires de leur logement. Nous tenons vraiment à ce que vraiment que les services en faveur du soutien à domicile soient favorisés et il s’avère que sur nos 320 projets d’innovation chez Silver Valley, 32% sont liés au soutien à domicile, raison de plus pour travailler ce filon.
  6. Contribuer à lever les freins financiers rencontrés par les entrepreneurs. Nous voulons mener un travail à la fois sur l’investissement privé et public. Côté privé, les business angel sont assez critiques car ils ont du mal à comprendre le marché ou bien ils ne s’intéressent pas à la Silver économie. Nous commençons à créer des partenariats, des investissements, de la private equity ou des family office qui sont arrivés chez Silver Valley dernièrement. Pour eux s’il n’y a pas la scalabilité ils sont distants. Ce qu’ils demandent c’est le build up. Prendre les 12 innovations voisines, de les rassembler et de construire une PME directement. C’est un montage qu’on aimerait faire, cela représente un gros travail mais la récompense c’est un accès plus aisé aux business angel. Côté financement public nous voulons miser sur la BPI. En effet, cette source de financement épaule 37% des innovations en France. C’’est énorme mais ils n’ont pas de véhicule financier spécifique en Silver économie. Un projet risque de passer en ESS, numérique, santé ou intérêt général. Les entrepreneurs n’ont pas tous accès à cette source de financement car les rubriques sont restrictives. Par exemple, une startup comme CetteFamille ne peut pas aller dans les jury santé. Il peut aller en ESS mais c’est limite. Nous avons donc lancé un appel à la BPI pour les aider à concevoir des dispositifs spécifiques. C’est très long, mais cela va être intéressant.
  7. Nous avons la prétention chez Silver Valley d’orienter la politique générale de l’innovation vers la Silver économie. Nous sommes au contact des entrepreneurs au quotidien mais nous allons aussi y travailler dans le cadre de la task force Innovation. Nous allons porter haut et fort des messages. Par exemple sur l’inclusion numérique, parce que l’exclusion numérique représente un frein pour des startupeurs qui développent des solutions technologiques : les innovations perdent une part du marché. Nous voulons aussi oeuvrer pour la transformation numérique du secteur médico social car aujourd’hui il n’y a pas d’open innovation. C’est très difficile pour une nouvelle solution technologique d’aller dans les logiciels de suivi Ehpad ou hôpital et en France. C’est un secteur qui n’est pas transformé numériquement. Nous voulons changer cela.
  8. Nous avons aussi proposé une mesure de cumul emploi retraite pour augmenter le pouvoir d’achat des retraités. Pour les petites retraites dès lors qu’elles sont fiscalisées, nous proposons une defiscalisation des revenus issus des activités complémentaires Aujourd’hui de jeunes retraités vont de plus en plus vers ce genre de complément de revenus : Courseur, Uber, Airbnb, Blablacar, Talents d’Alphons, etc.  
  9. Enfin, nous lançons un groupe de travail Silver Valley financé par le Feder sur la liquéfaction du patrimoine immobilier. Ceci doit permettre aux retraités qui sont propriétaires de leur logement de financer la prévention de la perte d’autonomie au travers de mécanismes de liquéfaction, comme par exemple le viager mutualisé.

En synthèse, pourquoi adhérer à Silver Valley ?

Vous aurez probablement compris en lisant mon article que je suis globalement enthousiaste vis à vis de Silver Valley…. et que je suis moi-même adhérent au cluster (depuis 2019). Je pourrais vous faire une tartine sur les avantages de Silver Valley mais je préfère vous faire mon top 3, très personnel mais dans lequel vous pourriez vous reconnaitre.

Pourquoi j’adhère :

  1. Pour rencontrer des clients,
  2. Pour apprendre des choses sur l’écosystème,
  3. Pour soutenir l’action de Silver Valley.

10 Minutes par semaine !

C’est le temps qu’il vous faudra pour lire la newsletter de Sweet Home. Une newsletter dominicale où je vous donne les clés pour comprendre les enjeux et perspectives de la société de la longévité.