le volcan lh forum

LH Forum : La ville de demain sera inclusive, durable et co-construite

Le LH Forum est une manifestation internationale qui se tient chaque année au Havre. Le LH Forum est organisé par l’ONG Positive Planet.

L’ambition du forum est de mettre en lumière les expériences menées dans les villes du monde entier et de rassembler tous les acteurs engagés pour une transition positive et durable de ces territoires. Pendant 3 jours, le Havre deviendra ainsi un formidable laboratoire de l’économie positive territoriale. Seront présents maires et représentants d’agglomérations, départements et régions du monde entier, chefs d’entreprises, dirigeants politiques, responsables d’ONG et d’associations, entrepreneurs, artistes, économistes, scientifiques mais également les plus jeunes et le grand public !

Manifesto du LH Forum

Pour la septième édition, l’événement change de nom et s’appelle désormais Le rendez-vous international des villes et territoires positifs.

Ce nouveau nom s’accompagne d’une remise de prix aux maires de villes positives. Je n’ai pas assisté à la cérémonie mais les maires en question ayant participé aux nombreuses tables rondes qui ont ponctué ces deux journées, je pense avoir bien compris en quoi consistent leurs mérites.

Le LH Forum se déroule dans le théâtre du Volcan.

C’est un spectaculaire volcan de béton blanc réalisé par l’architecte Brésilien Oscar Niemeyer il y a une quarantaine d’années.

Le volcan fait face au tout aussi spectaculaire Hôtel de Ville du Havre, lui-même bâti au milieu du quartier Perret. Ce nom fait référence à Auguste Perret, l’architecte qui a reconstruit le centre ville détruit par les alliés à la Libération.

Tout en en angles droits et en avenues rectilignes, le quartier Perret est surtout reconnu pour l’utilisation systématique et exclusive du béton armé pour tous les bâtiments. Ce qui ne saute pas forcément aux yeux, tant Auguste Perret était passé maître dans l’art de transformer le béton armé en quelque chose d’agréable à l’oeil. 

Mais revenons au LH Forum.

Pendant deux jours, une centaine d’intervenants viennent évangéliser un public varié (retraités, étudiants, élus, entrepreneurs, agents de l’Etat, journalistes, etc.) et très réceptif sur les bienfaits de la ville positive.

Mais c’est quoi la ville positive ?

Il s’agit des initiatives :

  • Qui rendent la ville plus durable,
  • Qui rendent la ville moins polluante,
  • Qui connectent les citadins,
  • Qui ne laissent personne sur le bord du chemin (jeunes, personnes âgées ou fragilisées),
  • Qui optimisent leur organisation grâce aux nouvelles technologies,
  • Etc…

La ville positive, c’est la ville qui ne se laisse pas aller, qui fait avancer le schmilblick en essayant d’adopter des modèles d’organisation vertueux qui profitent à ses habitants présents et futurs. 

Le LH Forum décline le concept sous différents angles :

  • Les transports,
  • le logement,
  • l’impact écologique,
  • l’emploi,
  • l’éducation, etc…

Pour chaque thème, un speaker vient présenter sa vision avant qu’une table ronde réunisse des acteurs du changement autour du sujet. 

Les échanges sont riches, les intervenants inspirants et on ressort du LH Forum avec des idées plein la tête. Et ça tombe bien, car c’est justement l’objectif. C’est d’ailleurs ce que nous expliquait le président de Positive Planet, Jacques Attali ce matin. Selon lui, « le forum doit susciter le désir d’incarner le changement, de faire des choses positives« .

Le LH Forum n’aborde pas frontalement la question de l‘indépendance des personnes âgées mais les solutions abordées y contribuent indirectement.

Les acteurs du changement présents au forum interviennent pour le bien de tous, y compris celui des personnes âgées. C’est à mon avis la meilleure façon d’agir. Lancer des initiatives qui profiteront à tout le monde, notamment les personnes âgées, c’est la meilleur façon de fédérer plus de gens autour de ces solutions.

Par exemple, lorsqu’il a instauré la gratuité des transports en commun à Dunkerque, le maire Patrick Vergriete se souciait principalement de faire baisser la part du transport en voiture dans sa commune. Il a réussi son pari. Mais son initiative a également contribué à désenclaver des publics isolés qui se déplacent beaucoup plus à présent qu’ils n’ont plus à payer le bus. Notamment les personnes âgées.

En 2050, 65% de la population mondiale vivra en ville.

Si l’on agit pour tout le monde, il convient toutefois de n’oublier personne. Ainsi, la ville de Rouen qui étudie des solutions pour réduire la place de la voiture en fermant certains secteurs à la circulation garde à l’esprit le problème des quelques centaines de mètres que les personnes fragilisées ne pourront pas forcément faire à pied. 

Construire la ville de demain : un travail collectif

Ce qui m’a le plus marqué durant le forum, c’est la volonté de toutes les parties prenantes d’associer les habitants à la réflexion. Pas un projet durable qui ne soit co-construit avec les habitants du territoire concerné. 

Ce qui est important c’est d’obtenir des changements de comportement. Il faut permettre aux gens de co-construire, d’échanger sur un plateau d’égalité avec les industriels, les politiques, les banques mais sans que certains s’arrogent le droit de donner la vision de cet environnement dans lequel on va habiter. 

Alain Renk – Architecte

On retrouve la même préoccupation d’associer l’utilisateur à la conception du bien ou du service dans tous les domaines abordés à ce forum. 

Reste à faire : évangéliser, créer des synergies, généraliser les initiatives positives.

Malgré la surdose de bonnes idées que transmet le LH Forum, je ressors avec l’impression qu’il reste énormément de boulot pour que ces bonnes idées, finalement assez isolées, fassent tache d’huile et se généralisent.

C’est un énorme défi, mais O combien excitant, vous ne trouvez pas ?

Le choeur de l’église Saint Joseph, monument emblématique du quartier Perret

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.