Ehpad du futur : la fondation Leopold Bellan présente son plan stratégique 2030

La Fondation Léopold Bellan, acteur majeur du secteur non-lucratif sanitaire, social et médico-social, dévoile ses nouvelles ambitions à horizon 2030. Son objectif ? Améliorer l’accompagnement des personnes en situation de vulnérabilité et le quotidien de ses professionnels.

Evolution des besoins et des attentes des personnes accompagnées, difficultés de recrutement et manque d’attractivité des métiers du secteur sanitaire et social,progrès et innovation… voici quelques uns des défis que la Fondation Léopold Bellan s’apprête à relever à travers son nouveau projet stratégique, fruit d’une réflexion collective d’un an.

Dans les dix prochaines années, un principe directeur conduira son action : la personne accompagnée est actrice de son parcours. La fondation s’engage ainsi à renforcer la participation des personnes en situation de vulnérabilité aux décisions qui les concernent et à leur offrir un accompagnement sur mesure, conforme à leurs choix de vie et à leurs aspirations.

Les trois orientations du plan stratégique

Pour mettre en œuvre ce principe, la Fondation Léopold Bellan retient trois orientations.

#1 Développer des réponses plus inclusives et modulables.
Qu’elle soit dans une situation de vulnérabilité en raison de son âge, son handicap ou sa maladie, aucune personne ne doit être tenue à l’écart de la société. La Fondation se mobilise donc pour que chacun puisse avoir accès à une éducation scolaire, une formation professionnelle ou une offre de soin de qualité et soit ainsi en mesure de se réaliser pleinement, quelle que soit sa singularité.

#2 Coopérer avec l’ensemble des partenaires du territoire.
Pour assurer la fluidité des parcours des personnes accompagnées et ne laisser personne sans solution, la fondation développe des partenariats avec des associations, des entreprises, des écoles ou des universités pour apporter des réponses complètes, bienveillantes et innovantes.

#3 mobiliser et valoriser ses ressources.
Grâce à la diversité des publics qu’elle accompagne et de ses établissements, la Fondation a, au fil des ans, développé une expertise dans de nombreux domaines comme la surdité, l’épilepsie, l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap ou la gériatrie. Pour valoriser ce savoir-faire, elle poursuit une politique de ressources humaines ambitieuse afin de fidéliser ses collaborateurs et faciliter ses recrutements.

Grâce à ces nouvelles orientations stratégiques, la Fondation est prête à construire l’IME, l’Esat ou l’Ehpad du futur, transformer ses établissements pour les rendre plus ouverts sur l’extérieur, inventer de nouveaux métiers ou de nouveaux modes d’accompagnement. 

La fondation Léopold Bellan mettra tout en œuvre pour améliorer le bien être des personnes qu’elle accompagne et la qualité de vie de ses professionnels.

Analyse des ambitions de la fondation Leopold Bellan

Les trois ambitions de la fondation rejoignent (mais est-ce surprenant ?) les préocupations portées par les acteurs de la longévité qui cherchent des alternatives à la dichotomie actuelle entre l’habitat individuel d’une part et l’institution de l’autre.

Le modèle actuel n’est plus dans l’air du temps, les citoyens rejettent l’Ehpad en bloc et déclarent à longueur d’enquête qu’ils veulent vieillir chez eux. Le rapport Piveteau Wolfrom préconise la création de 150 000 nouveaux logements alternatifs (contre seulement 5000 en 2022). Pourtant, la CNSA va consacrer 2,1 milliards d’euros à la rénovation immobilière et informatique de ce mammouth hérité de Louis XIV et elle injecte 100 fois moins de ressources dans le développement de l’habitat alternatif / inclusif.

Acteur du monde associatif fort de 72 établissements et 2500 salariés, la Fondation Leopold Bellan tend la main à tous les porteurs de projets qui pourraient mutualiser des services ou partager des expertises. Est-ce une déclaration politique ou une véritable envie de co-construire le monde de demain ?

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page