Tous en Tandem, des ateliers intergénérationnels en résidence senior

tous en tandem

Tous en Tandem, Générations complices est une startup sociale qui organise des ateliers culturels destinés aux résidences seniors et animés par des étudiants, les Tandémiens.

Dans la continuité de mon dossier consacré à l’adaptation de la société au vieillissement, j’aborde aujourd’hui un chapitre particulièrement important, le lien intergénérationnel.

L’intergénérationnel ne se décrète pas

Comment prétendre devenir une société de la longévité, une société pour tous les âges, si l’on ne rend pas possible des échanges riches et utiles entre générations ?

Il faut toutefois savoir raison garder. J’aime dire que l’intergénérationnel ne se décrète pas, dans la mesure où un projet doit avoir une utilité sociale qui ne se limite pas à réunir plusieurs générations entre elles. Le lien intergénérationnel doit être au coeur des projets, ce n’est pas un vernis qu’on poserait sur une idée pour lui donner du lustre !

D’ailleurs, les projets au vernis intergénérationnel ne survivent pas à l’effet d’annonce. Les témoignages sont d’ailleurs nombreux d’expérimentations “juste intergénérationnelles” qui n’ont pas trouvé leur public !

Le lien intergénérationnel, c’est l’ADN de Tous en Tandem

L’entreprise dont je vous parle ici a bien contourné cette difficulté. En effet, Tous en Tandem, Générations complices est une startup sociale qui organise des ateliers culturels destinés aux résidences seniors et animés par des étudiants, les Tandémiens.

Tous en Tandem a récemment soufflé sa première bougie en communiquant des chiffres très encourageants pour sa première année d’exploitation. Vous pouvez les découvrir dans cette vidéo réalisée par la startup.

Intrigué par la promesse, j’ai souhaité participer à un atelier Tous en Tandem.

Rendez-vous a donc été pris avec les habitants de la Résidence Boëly, à Versailles.

Installée au coeur de la ville historique, à quelques encablures du potager du Roy, cet établissement a la particularité (unique en France) d’être un jumelage entre une résidence service privée et une résidence autonomie publique. L’ensemble est géré depuis 2013 par l’enseigne Jardins d’Arcadie, mais la ville de Versailles suit de très près le fonctionnement de la structure.

Pour ma part, malgré mon émerveillement pour ce modèle inclusif, ce qui m’a le plus frappé pendant cet après-midi passé en compagnie d’un sympathique groupe de seniors âgés de 83 à 97 ans, c’est l’intérêt de la formule imaginée par la fondatrice de Tous en Tandem, Alexandre de Saivre.

La genèse de Tous en tandem

Alexandra de Saivre a créé Tous en Tandem après une première partie de carrière dans les services marketing de grands groupes. L’objectif de sa startup est de dynamiser la vie sociale des seniors autour de la culture et de l’intergénérationnel, et plus particulièrement, celle de ceux qui vivent en résidences pour personnes âgées.

Alexandra de Saivre et une participante aux ateliers Tous en Tandem
Alexandra de Saivre et une participante aux ateliers Tous en Tandem

Alexandra de Saivre s’intéresse au sujet des personnes âgées depuis longtemps. Elle leur a d’ailleurs consacré son mémoire de fin de cursus à l’ESCP. Mais comme souvent dans la Silver économie, Alexandra de Saivre a mis sa passion sous le boisseau pendant quelques années avant que la question de l’adaptation de la société au vieillissement ne revienne la tarauder fin 2017.

A ce moment-là, elle décide de réfléchir plus sérieusement au vieillissement de la population et de développer Tous en Tandem.

La première séance d’animation a lieu en Mars 2018 à la résidence des Jardins d’Arcadie de Versailles et cette dernière suscite rapidement l’adhésion des résidents. Les participants sont ravis, la résidence accepte un test sur plusieurs séances.

L’entrepreneure se lance alors dans une campagne de prospection qui débouche sur la mise en place d’ateliers dans 25 villes en France, le recrutement de 70 étudiants pour le déploiement de plus de 170 ateliers depuis Octobre 2018 qui ont réuni 8 participants en moyenne.

Le concept a été couronné par le vote du public lors de la dernière cérémonie des Silver Awards, le 2 avril 2019.

Comment se déroule un atelier Tous en Tandem ?

Tous en Tandem propose aux résidences pour seniors des ateliers culturels, ludiques et interactifs animés par des étudiants.

Un professionnel du médico-social dirait qu’il s’agit d’un atelier de stimulation cognitive pour prévenir l’entrée en dépendance et contribuer au bien vieillir.

Moi, j’ai vu un groupe de résidents très alertes et dynamiques interagir pendant une heure autour d’une thématique passionnante proposée par Tous en Tandem.

Voilà comment s’est déroulé l’atelier auquel j’ai participé

Un groupe mixte d’une douzaine de personnes se réunit dans le salon cossu de la résidence et retrouve la Tandémienne qui va animer la séance (c’est, vous l’aurez compris, le nom donné aux étudiants animateurs).

Maïalen, 21 ans, étudiante Sage-Femme à Versailles démarre la séance. Elle anime les ateliers de la résidence Boëly depuis dix mois, à raison d’une séance tous les 15 jours.

La Tandéminenne connaît désormais tous les participants, leurs habitudes, leur caractère. Elle connaît ceux qui aiment participer, ceux qui préfèrent observer et ceux qu’il faut solliciter plus pour qu’ils prennent aussi part à l’atelier collectif. Ce rendez-vous régulier a permis de créer une vraie complicité entre la Tandémienne et le groupe de résidents.

D’abord timide, la parole se libère rapidement grâce au parcours pédagogique habilement construit que déroule Maïalen en prenant bien soin d’inclure tous les participants dans son animation. Tant et si bien qu’avant la fin de l’heure, chaque participant a pris la parole et a contribué à la discussion.

Les atouts des ateliers Tous en Tandem

On pourrait résumer cette séance comme un moment d’échange autour d’un sujet qui permet à chacun de sortir de son quotidien, de s’évader et de vivre une expérience particulièrement enrichissante.

La rencontre, les échanges autour des thèmes variés sont une des forces de Tous en Tandem.

Une séance « Tous en Tandem » dépasse une offre de stimulation cognitive, va au-delà de la prévention de la perte d’autonomie, puisque Tous en Tandem propose un échange convivial et chaleureux avec un étudiant recruté, formé et accompagné.

Tous en Tandem contribue à ce changement de regard des plus jeunes sur la vieillesse tout comme celui des aînés sur la jeunesse .

Transmission et partage sont au cœur de ce dispositif autour de thèmes passionnants pour les aînés comme pour les Tandémiens.

A l’issue de cet échange, René, 91 ans m’a raconté sa participation au tour de France 1950 et son couronnement de champion de France de vélo sur piste « tracté par une moto » devant les 20 000 spectateurs du parc des Princes.

René est aussi le meilleur joueur de bridge de la résidence. Il organise d’ailleurs des séances de jeu tous les mercredis.

Cet après-midi a été riche en émotions, pour moi, mais je pense que le moment le plus fort, a été celui où, à propos des Beatles, Guylaine, 87 ans s’est exclamée : « Ah, j’étais jeune…, ça me ferait plaisir de les ré-entendre ». Il est vrai que nous avons parfois tendance à l’oublier, mais les personnes âgées ont aussi été jeunes et sont aussi fan des Beatles !

Ce que les parties prenantes pensent de Tous en Tandem

De l’avis de l’ensemble des parties prenantes, la formule a tout pour plaire.

Ce qu’en pensent les seniors participants

D’après les participants, les animations proposées par Tous en Tandem sont « conviviales, ludiques et enrichissantes ».

Elles apparaissent comme « stimulantes et très enrichissantes », notamment grâce aux Tandémiens, tous considérés comme « clairs, bienveillants et dynamiques ». Par ailleurs, « faire travailler sa mémoire, se remémorer des souvenirs lointains et apprendre de nouvelles choses » sont les affirmations principales concernant l’activité culturelle Tous en Tandem, comme l’explique Jeanine, 82 ans : « C’était très intéressant, c’est nécessaire de se remémorer ce qu’on a oublié ».

Une offre intergénérationnelle innovante

L’impact positif des animations est également souligné par les professionnels en résidence. Selon Tous en Tandem, ils constatent :

  • Une amélioration de la confiance en soi,
  • Une dynamique positive au sein de la résidence,
  • Et considèrent ces ateliers comme une nouvelle offre attractive, un apport culturel supplémentaire et une offre intergénérationnelle innovante.

Selon Aude Chapuis, la directrice de la résidence Boëly / les Jardins d’Arcadie, l’atout de la formule conçue par Alexandra de Saivre, c’est cette alliance entre culture et génération.

Les résidents sont ravis de ce rendez-vous régulier qui vient compléter et enrichir encore plus les offres d’animations proposées dans la résidence.

Les Tandemiens

Enfin, la formule remporte également un vif succès auprès des Tandémiens.

Ces 70 étudiants apprécient tout particulièrement ces moments de complicité intergénérationnelle.

« Je passe d’excellents moments de partage et d’échange avec les personnes âgées… Ce sont des discussions très riches tant sur le plan humain qu’intellectuel »

Amélie
Tandémienne

Et tous sont prêts à poursuivre l’expérience, même dans d’autres villes.

parole de résident tous en tandem

Quel avenir pour Tous en Tandem ?

Tout devrait donc aller pour le mieux pour Alexandra de Saivre et Tous en Tandem.

L’entrepreneure doit cependant faire face à quelques difficultés :

  • Comment mobiliser de façon pérenne les participants ?
  • Comment créer de l’attente ?
  • Comment attirer tout au long du cycle d’animation ?

A Versailles, la directrice tout comme la coordinatrice d’animation font un travail important et essentiel de communication pour favoriser la mobilisation des résidents.

La résidence de Versailles bénéficie également d’un ambassadeur, porte-parole du projet dans la résidence. Avoir un aîné fédérateur auprès des autres résidents est un véritable atout au sein d’une résidence et permet de créer une adhésion plus forte autour d’un projet

Pour conclure, les premiers résultats encourageants laissent présager un bel avenir pour cette initiative intergénérationnelle.

10 Minutes par semaine !

C’est le temps qu’il vous faudra pour lire la newsletter de Sweet Home. Une newsletter dominicale où je vous donne les clés pour comprendre les enjeux et perspectives de la société de la longévité.