WALK aide les malades de Parkinson à marcher

Le WALK est un appareil qui rend de l’autonomie motrice aux personnes souffrant de lésions neurologiques. Cet équipement est développé par Resilient Innovation, jeune pépite de la Silver économie fondée par Jordan Miron. Cet informaticien Héraultais a été confronté au problème de la perte de motricité des personnes souffrant de lésions neurologiques, ce qui l’a décidé à y rechercher une solution.

Ce problème touche des millions de personnes dans le monde

Jordan Miron en a constaté la gravité et l’étendue lorsqu’un de ses amis proches en a été victime. L’ami de Jordan Miron, accidenté de la route, s’est retrouvé handicapé par de graves problèmes de déplacement. Il n’existait alors pas de solution technique pour remédier à ce problème qui place les personnes qui en sont victimes dans un état de dépendance lourde. En effet, la personne atteinte par ces troubles ne peut plus :

  • Se déplacer seule,
  • Se déplacer et faire autre chose en même temps, car toute son attention est focalisée sur la marche,
  • Gérer les aléas, les situations imprévisibles pendant ses déplacements.

WALK : la genèse du projet

Fraîchement diplômé en informatique, Johan Miron effectue des recherches sur les troubles de motricité ayant des origines neurologiques. Il découvre que ces troubles touchent des millions de personnes dans le monde et plus particulièrement :

  • Les personnes ayant la maladie de Parkinson,
  • Les personnes souffrant d’hémiplégie suite à un AVC.

La cause du problème est la destruction des neurotransmetteurs qui font la liaison entre la zone du cerveau qui décide et celle qui agit. Il ne s’agit donc pas d’un problème physique mais d’un problème neurologique. Les zones du cerveau qui commandent le déplacement sont actives, mais elles ne peuvent plus communiquer entre elles.

Les zones du cerveau stimulées par WALK

C’est alors que Jordan Miron prend connaissance d’une solution à ce handicap. La Stimulation Rythmique Auditive.

Ce processus découvert il y a une trentaine d’année a été expérimenté par plusieurs laboratoires dans le monde. Malgré des résultats probants, il n’a jamais été commercialisé. Jordan Miron se base sur les travaux des équipes ayant étudié l’Activation Rythmique Auditive et commence à travailler sur un prototype d’appareil électronique qui utiliserait cette technique pour aider les victimes de ce problème.

Le WALK est en train de naître….

Comment fonctionne le WALK

Le WALK se présente sous la forme d’un discret boitier blanc qui se porte à la ceinture. Resilient Innovation a recherché une solution qui soit la moins stigmatisante possible.

Un bouton rouge pour l’allumer, un bouton vert pour l’activer : pas besoin d’une notice de douze pages pour en comprendre le fonctionnement !

walk by resilient innovation

Le WALK communique avec son utilisateur au moyen d’un casque doté d’écouteurs à conduction osseuse. L’information ne circule pas par le canal auditif mais par l’os de la mâchoire. L’avantage est double.

  • Il permet d’une part à son utilisateur d’entendre en même temps si quelqu’un lui parle.
  • Il peut être utilisé par des personnes souffrant de déficience auditive.

Le WALK est doté d’un logiciel capable d’analyser les mouvements de l’utilisateur, le dispositif envoie automatiquement si nécessaire une stimulation auditive. L’utilisateur synchronise son pas sur le son perçu pour retrouver une démarche fluide et rythmée.

Le WALK reste connecté toute la journée. Il définit si la personne a besoin d’être stimulé et interagit en conséquence. Le système aide les personnes dans leur quotidien sans qu’elles aient besoin de le déclencher. L’utilisateur doit y penser deux fois dans la journée : le matin pour l’équiper, le soir pour le mettre en charge.

Apprendre à utiliser le WALK

La stimulation est personnalisée selon les utilisateurs.
Pour certains, la stimulation la plus simple est la meilleure. Ils reçoivent alors des impulsions qui rappellent le son du métronome (tac-tac-tac à intervalles réguliers).
Pour d’autres utilisateurs, le programme peut être plus élaboré et jouer des sons plus ou moins forts, plus ou moins graves, vers l’une ou l’autre oreille, etc…

Chaque utilisateur bénéficie d’une adaptation de l’appareil à sa pathologie et à ses besoins. De ce niveau de personnalisation élevé découlent une durée d’adaptation au WALK qui peut prendre plus ou moins de temps.

Selon Resilient Innovation, le temps d’apprentissage de l’utilisation du WALK varie fortement d’un utilisateur à l’autre.

Pour environ un tiers des personnes, l’apprentissage va être très rapide et la prise en main presque immédiate.

Pour un autre tiers d’utilisateurs, il faudra un peu plus de temps pour adopter le rythme insufflé par le WALK.

Enfin, un dernier tiers d’utilisateurs ne parvient pas à corriger ses déplacements grâce au WALK. Il s’agit en général de personnes âgées à un stade très avancé de la maladie de Parkinson ou bien celles qui souffrent de poly-pathologies.

Où et comment se procurer le WALK

Resilient Innovation est l’une des très rares start-up technologique à appartenir à l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), ce qui est suffisamment rare pour être souligné.

La société a choisi de ne distribuer sa solution qu’aux particuliers. L’appareil est conçu pour permettre le maintien à domicile de personnes qui doivent sinon être hospitalisées ou hébergées en EHPAD.

L’achat d’un WALK est un investissement

L’appareil coûte 1790 euros. Il est toutefois possible de le faire prendre en charge par l’APA.

En outre, ne négligez pas l’impact d’un tel système sur le bien être et le bien vieillir. Certes le coût initial est élevé. Mais le WALK vous permet de rester à domicile sereinement en évitant les chutes.

A mon avis, le WALK est un formidable outil de prévention, un atout pour le maintien à domicile. 

Lire aussi

Allo Louis, la pépite française qui marche dans les pas de Papa

Le hold up des GAFAM sur la Silver économie

Comment Papa est devenu la première licorne de la Silver économie

Le robot de compagnie peut-il remplacer les aidants ?

Pourquoi Loyal veut allonger la longévité canine ?

Pourquoi Alexandre Petit veut en finir avec la Silver économie à paillettes

Amazon Care débarque dans les services à la personne

L’assistant vocal : bientôt les aidants virtuels des seniors ?

Sunday, histoire d’une startup de la Silver économie

Viager Mutualisé : le Viager Juste

Vous avez aimé cet article ? Vous avez appris des choses ?

Savez-vous que nous publions un nouveau contenu chaque semaine ?

En le lisant, vous prendrez de l’avance sur vos concurrents sans avoir à réaliser une veille fastidieuse…. puisque nous la ferons pour vous !

Pour bénéficier de ce contenu c’est simple : rejoignez notre liste de diffusion exclusive en inscrivant votre email ci-dessous.

Ou… découvrez les derniers numéros de Longévité en visitant cette page de présentation.

2 réflexions sur “WALK aide les malades de Parkinson à marcher”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page